×
Publicités

Capri Holding : les tensions à Hong Kong pénalisent Versace

Par
Reuters
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 12 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mercredi dernier, la holding Capri a publié des résultats en deçà des estimations de Wall Street concernant les bénéfices du groupe propriétaire de Michael Kors et Versace pour le deuxième trimestre de son exercice décalé. Les protestations à Hong Kong et les réactions négatives de clients chinois au sujet d’un tee-shirt "à l’inscription erronée" ont nui aux ventes de sa marque Versace.



Le chiffre d'affaires a augmenté de 15,1% (16,1 % à taux de change constants) à 1,442 milliard de dollars (1,307 milliard d'euros) au deuxième semestre clos le 28 septembre, par rapport à l’an dernier en accord avec les estimations des analystes, selon les données IBES recueillies par Refinitiv. Le résultat net ajusté a chuté de 7,8 % à 177 millions de dollars (160,5 millions d'euros) par rapport à la même période un an plus tôt.

Les ventes de Versace se sont fixées à 228 millions de dollars au deuxième trimestre, selon le groupe américain. La marque a notamment subi les foudres de la Chine en raison d'un tee-shirt qui identifie des territoires contrôlés par l'Empire du Milieu comme des états indépendants. A cause de cet impair, Versace a perdu sa première ambassadrice de marque asiatique, l’actrice chinoise Yang Mi, qui a mis un terme à son contrat avec la marque. Les griffes de luxe considèrent Hong Kong comme un aimant pour les voyageurs et acheteurs à travers l’Asie, et les manifestations pro-démocratie qui y ont lieu depuis plusieurs mois ont contraint des commerçants à baisser le rideau.

L’entreprise a déclaré que les ventes en comparable de Versace étaient stables par rapport à celles de l’an dernier. Le résultat opérationnel ajusté de la marque sur le trimestre est de 14 millions de dollars, avec une marge opérationnelle de 6,1 %.

Jimmy Choo voit ses ventes progresser de 7,8 % à 125 millions de dollars, soit une hausse de 9,5 % à taux de change constants. Une hausse qui n'est pas portée par le trafic en magasin : à périmètre et taux de change constants, le groupe accuse un repli de ses ventes.

Enfin Michael Kors, la locomotive du groupe voit ses ventes reculer de 4,2 % à 1,089 milliard de dollars. A taux de change constants, le repli est de 3,3 %.

Capri a déclaré s’attendre à des recettes pour le troisième trimestre de 1,53 milliard de dollars, inférieurs aux estimations moyennes des analystes de 1,60 milliard.



 

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.