×
7 260
Fashion Jobs
CITY ONE
Juriste - Chargé RH H/F (Paris 17Ème)
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Senior Relation Client - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
GROUPE BEAUMANOIR
Gestionnaire d'Application (H/F)
CDI · SAINT MALO
HERMES FEMME
Responsable de Collection- Chaussures Femme
CDI · PANTIN
LEVI STRAUSS & CO
Key Account Manager Sport (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
UPTOO
Responsable Commercial – Paris – Emballage de Luxe Sur Mesure (H/F)
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes H/F
CDI · LE CHESNAY
PLACE DES TENDANCES
Poste de Développeur Back-End H/F
CDI · PANTIN
CONFIDENTIEL
Directeur Regional H/F
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Responsable RH Retail - Bayonne (64)
CDI · BAYONNE
STEPHANE ROLLAND PARIS
Direction Commerciale Maroquinerie
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
HERMES
Responsable du Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chargé(e) Administration du Personnel (H/F)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Technicien Support de Proximite Retail
CDI · PARIS
UN JOUR AILLEURS
Responsable Mise en Place de Production H/F
CDI · PARIS
PAULE KA
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Formation France, Univers Nouvelles Technologies &Design
CDI · PARIS
MICHAEL PAGE
Responsable Paie et Contrôle de g. Sociale H/F
CDI · PARIS
FYTE
Directeur Commercial Retail f/h
CDI · ROMAINVILLE
CELIO
Chef de Projet Conception et Fabrication Vitrine H/F
CDI · SAINT-OUEN

Capri Holdings maintient le cap sur neuf mois grâce à Jimmy Choo

Publié le
today 7 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Capri Holdings a vu son titre bondir de plus de 10 % à la Bourse de New York à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels. Le groupe américain affiche une hausse de ses ventes de 10 % au cours des neuf premiers mois de son exercice fiscal 2018-19, clos le 29 décembre, à 3,89 milliards de dollars (3,41 milliards d’euros), et une relative stabilité (-0,1 % et +1,1 % à taux de change constant) au troisième trimestre, à 1,43 milliard de dollars (1,25 milliard d’euros).


Les trois marques du groupe de luxe américain - capriholdings.com


Le bénéfice net s’élève quant à lui à 522,7 millions de dollars (460,25 millions d’euros) sur neuf mois et à 199,4 millions de dollars sur les trois derniers mois, reculant respectivement de 4,54 % et de 9,11 % par rapport aux mêmes périodes un an plus tôt, selon les chiffres publiés par le groupe américain, qui détient Michael Kors, sa marque phare, et la griffe de souliers de luxe Jimmy Choo. Le groupe possède aussi la maison italienne Versace, récemment acquise pour 1,83 milliard d'euros, mais ses activités ne sont pas encore comptabilisées dans les comptes.

Son label d’habillement et d’accessoires de luxe accessible Michael Kors, qui représente toujours plus de 80 % de son chiffre d’affaires total avec 870 magasins et concessions, continue de s’inscrire en recul, enregistrant une baisse de 3,6 % de ses ventes au troisième trimestre, à 1,276 milliard de dollars, tandis que sur neuf mois, les ventes sont stables (+0,5 %).

Les ventes au détail et en gros ont chuté de 8,8 % en Europe et de 3 % en Amérique. « Pour Michael Kors, nous restons concentrés sur l'exécution de nos initiatives stratégiques programmées jusqu’en 2020. Nous nous attendons à ce que nos efforts ramènent la marque à la croissance l'an prochain », commente John D. Idol. Le PDG du groupe estime en effet que la politique de réduction des promotions mise en œuvre depuis un an va permettre à Michael Kors de redresser la barre.

Racheté en 2017 et progressivement intégré au périmètre de la société, le chausseur Jimmy Choo, qui dénombre 206 points de vente, permet néanmoins à Capri Holdings de tirer son épingle du jeu. Au troisième trimestre, son chiffre d’affaires a grimpé de 40,9 %, passant de 114,7 millions de dollars à 161,6 millions un an plus tard.

Comme l’a rappelé John D. Idol lors d’une téléconférence avec les analystes, la marque, qui a atteint 9,5 millions de followers sur son compte Instagram, continue de séduire les célébrités et dominer les tapis rouges et s’offrira le top-modèle Kaia Gerber pour sa prochaine campagne été 2019.

De fait, les rachats de Versace et Jimmy Choo devraient se révéler stratégiques pour Capri Holdings, notamment pour compenser la perte de vitesse de Michael Kors et permettre au groupe de se positionner sur un segment haut de gamme plus rentable. Et ce d’autant que les deux nouvelles maisons entrées dans son écurie ont encore une forte marge de progression, comme l’a souligné le patron du groupe.

« Elles sont peu développées par rapport à leur potentiel. Grâce aux ressources et aux investissements fournis par notre groupe, ces deux marques vont être positionnées en vue d’une croissance significative. Notre expertise dans les accessoires de luxe contribuera notamment à accélérer cette catégorie peu développée chez Versace et Jimmy Choo. Nous avons déjà lancé le processus avec les deux sociétés pour développer rapidement ces catégories. »

Pour Versace, en particulier, les dirigeants de Capri Holdings comptent « faire passer cette marque de luxe emblématique d’environ 890 millions de chiffre d’affaires en 2018 à 2 milliards », sans donner toutefois d’horizon temporel.

L’acquisition de Versace a été finalisée début janvier, ses résultats n’apparaissent donc pas dans ce bilan trimestriel. Sans donner de chiffres, le groupe a juste précisé que la maison italienne, toujours pilotée au niveau créatif par Donatella Versace, « a continué à connaître une forte croissance à deux chiffres et une augmentation de ses ventes en boutique à périmètre comparable au cours du trimestre », avec un chiffre d’affaires trimestriel estimé autour de 130 millions de dollars. Elle est de fait très visible, notamment avec une récente campagne pour la collaboration KithXVersace, avec le star des réseaux sociaux Bella Hadid.

Capri Holdings mise sur cinq leviers stratégiques pour atteindre ses objectifs concernant Versace : poursuivre sur le positionnement luxe, mettre l'accent sur la communication, renforcer le réseau de boutiques, qui passeront de 200 à 300, accélérer l’e-commerce en offrant une expérience omnicanale complète et porter la part des accessoires homme et femme et des souliers à 60 % du total des ventes contre 35 % actuellement.

Grâce à l’apport de Versace et de Jimmy Choo et leur potentiel, ainsi qu’au poids de Michael Kors, Capri Holdings espère accroître son chiffre d’affaires pour atteindre « 8 milliards de dollars et générer plusieurs années de bénéfices en hausse », conclut la société.

Pour l'exercice fiscal 2020, Capri Holdings table sur un chiffre d'affaires total d'environ 6,1 milliards de dollars, dont environ 900 millions de dollars pour Versace, 650 millions pour Jimmy Choo et 4,55 milliards pour Michael Kors.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com