×
Publicités
Publié le
5 août 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Capri Holdings s’envole au premier trimestre grâce à Versace

Publié le
5 août 2021

Capri Holdings clôt en beauté le premier trimestre de son exercice fiscal 2021-22, sans toutefois revenir à son niveau prépandémie. Le groupe de mode américain a quasiment triplé son chiffre d’affaires au cours de son premier trimestre clos le 26 juin, à 1,25 milliard de dollars (1,05 milliard d’euros) en hausse de 178% (+164% à taux de change constant). Mais sur deux ans, c’est-à-dire avant l’arrivée du Covid-19, ses ventes s’inscrivent en recul de 7%.
 

Au premier trimestre, Versace a récupéré son niveau pré-Covid - Capri Holdings


Seule la maison italienne Versace, détenue par le groupe américain depuis 2019, parvient à faire mieux qu'avant la crise, enregistrant une hausse de ses ventes de 16% par rapport au premier trimestre 2019-20, à 240 millions de dollars (contre 207 millions deux ans plus tôt).

La marque phare du groupe positionnée sur le segment du luxe accessible, Michael Kors, voit son chiffre d’affaires atteindre 871 millions de dollars entre avril et juin 2021 contre 981 millions deux ans plus tôt (-11%), tandis qu’à 142 millions contre 158 millions, les ventes de Jimmy Choo sont aussi en baisse de 10% sur deux ans.

Le bénéfice brut sur la période s’établit à 856 millions de dollars avec une marge brute ressortant à 68,3% du chiffre d’affaires, contre 834 millions entre avril et juin 2019. Le bénéfice net atteint 219 millions de dollars contre une perte de 180 millions un an plus tôt, en pleine pandémie, tandis que deux ans auparavant le groupe avait dégagé un bénéfice de 45 millions de dollars. Le résultat d’exploitation s’élève quant à lui à 258 millions de dollars sur le trimestre avec une marge opérationnelle de 20,6%.
 
"Nos trois maisons de luxe ont largement dépassé les attentes en termes de chiffre d'affaires et de bénéfices pour le trimestre, car elles ont continué de renforcer le désir auprès des consommateurs et l'engagement des clients. À la suite de ce début d'année encourageant, nous relevons nos perspectives de bénéfices et de chiffre d’affaires pour l'exercice 2021-22", indique dans un communiqué John D. Idol, le PDG du groupe, à l'occasion de la publication fin juillet des résultats trimestriels.
 
Pour l'exercice fiscal 2022, Capri Holdings table désormais sur un chiffre d'affaires total de près de 5,3 milliards de dollars contre 5,15 milliards attendus il y a environ un mois. Si le groupe américain nourrit une belle confiance pour l’avenir et veut croire en la reprise des achats de luxe en cette période de sortie de crise, il fait valoir néanmoins que le variant Delta du virus pourrait atténuer certaines attentes concernant une reprise rapide en Europe.
 
"Pour l'avenir, nous sommes confiants dans les opportunités de croissance pour Versace, Jimmy Choo et Michael Kors alors que le monde continue de se remettre de l'impact de la pandémie mondiale. Tandis que nous avançons sur nos initiatives stratégiques, Capri Holdings se positionne pour générer plusieurs années de croissance en termes de chiffre d'affaires et de bénéfices", conclut John D. Idol.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com