×
Publié le
8 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carel mise sur plus de digitalisation et d’export

Publié le
8 févr. 2020

En 2019, le groupe Carel que forment les marques de souliers Carel, Carvil et Accessoires Diffusion a renoué avec la croissance, enregistrant des ventes à 11,5 millions d’euros en hausse de 2 % : " Nous avons connu un coup de mou en 2018 alors que nous avions prévu de franchir la barre des 12 millions d’euros ", indique Frédérique Picard la présidente du groupe. Car Carel a pâti de la crise des Gilets jaunes : en 2018 à Paris, ses boutiques et espaces en grands magasins et multimarques, ont dû à plusieurs reprises fermer leurs portes le week-end, entrainant une perte d’activité.


Le sac Bibi de Carel - Carel


2019 a donc redonné des couleurs aux marques du groupe, notamment à Carel, la griffe de chaussures féminine aux accents rétro connue pour ses talons modérés, les trotteurs, qui représente à elle seule 85 % des ventes du groupe. Fondée en 1952 par Georges Carel, la marque a d’ailleurs lancé à la fin de l’année une gamme de sacs conçue avec le maroquinier français Léon Flam : "Initialement Carel s’appelait Carel Paris chausseur et maroquinier , le sac a longtemps fait partie des piliers de Carel ", rappelle Frédérique Picard qui a acquis Carel, ainsi que son pendant masculin Carvil auprès de ses fondateurs en 2010, avec le soutien du fonds 123 Investment Managers, avant de racheter en 2015 la marque de chaussures féminines Accessoire Diffusion au groupe Vivarte. 

Outre la collaboration avec Léon Flam, Carel a également plongé dans ses archives pour créer une collection de trois sacs à son nom propre. Parmi eux le « bibi » (365 euros), avec sa forme ronde et son couvercle détachable et interchangeable. Cette pièce revisite la boite à chapeaux, s’inspirant au passage des années soixante, durant lesquelles la marque a chaussé les hôtesses de l'air des compagnies Air Inter et Air France.

Ce n’est cependant pas grâce à la diversification de son offre que Carel table sur une croissance à deux chiffres en 2020, mais sur un renforcement de sa digitalisation et de ses ventes à l’international. Pour atteindre son objectif, Carel entend notamment compter sur Mirabaud Patrimoine Vivant, le fonds codirigé par l'ancien ministre Renaud Dutreil, qui est entré à son capital en avril 2019.

Tous les signaux semblent au vert pour Carel, qui sur les trois dernières années, a vu ses ventes en lignes bondir chaque année de 60 %, lui permettant d’atteindre une clientèle plus internationale notamment chinoise, anglaise et américaine. Par ailleurs, sur la dernière année, Carel a vu son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux grimper de 10 %, de quoi gagner encore en notoriété.

En France, en plus de ses boutiques et espaces en grands magasins, Carel compte une trentaine de revendeurs. A l’international la marque s’épanouit dans une cinquantaine de points de vente comme les Galeries Lafayette en Chine ou The Webster. A noter que Carel sera l’une des marques présentes à la Samaritaine.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com