×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
28 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carlos Crespo quitte Inditex après 20 ans de bons et loyaux services

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
28 nov. 2022

Petit à petit, Inditex rompt tous les liens qui l’attachent encore au souvenir de Pablo Isla. Carlos Crespo, l’un des collaborateurs les plus proches de l’ex-président du groupe espagnol, a notamment été directeur général de l’entreprise de juillet 2019 à novembre 2021. Au terme de l’exercice 2022, il quittera l’entreprise textile pour "commencer une nouvelle étape de sa carrière professionnelle".


Carlos Crespo, directeur général des opérations et de la transformation digitale et durable d’Inditex - Inditex


Le dirigeant est entré dans l’entreprise fondée par Amancio Ortega il y a vingt ans. Son départ a été signalé dans un bref communiqué remis à la Commission nationale espagnole du marché des valeurs.

"Avant son départ, il a grandement contribué au succès du processus de réorganisation interne commencé en novembre 2021 avec la nomination d’Óscar García Maceiras à la direction générale“, assure l’entreprise. Lors de la prise de poste de ce dernier, Carlos Crespo a été nommé directeur général des opérations et de la transformation durable d’Inditex. Au même moment, le groupe originaire d’Arteixo (La Corogne) a annoncé le départ de son président Pablo Isla après dix-sept ans passés chez Inditex, dont il a aussi été directeur général pendant un temps. Cette transition accélérée s’est conclue en avril 2022, quand Marta Ortega a pris la présidence de l’entreprise.

Le dirigeant va aussi laisser vacant son siège au comité de direction, qui sera occupé par le directeur du développement durable de l’entreprise depuis trois ans, Javier Losada, entré chez Inditex en 1993. Au cours de sa longue carrière au sein du groupe, il a notamment été responsable des départements de gestion des risques et de planification et du contrôle de gestion.

"Sa nomination fait écho à l’implication d’Inditex dans la protection de l’environnement et à ses efforts croissants pour accélérer sa propre transformation et celle de tout le secteur, renforçant son engagement dans la recherche de la circularité", déclare l’entreprise espagnole dans un communiqué.

Depuis l’arrivée de Marta Ortega à sa présidence, Inditex a accéléré sa transformation pour progresser dans le domaine du développement durable, relever son positionnement et améliorer la perception de ses clients. Le groupe s’implique dans l’art et vient d’inaugurer une exposition consacrée à l’œuvre de Steven Meisel à La Corogne. Il a par ailleurs déjà lancé plusieurs capsules plus haut de gamme, ainsi que des collaborations avec de grands noms du secteur.

Du côté de la direction, l’un des premiers départements à avoir été remaniés a été la communication: en avril dernier, Raúl Estradera, un proche de la famille Ortega, a remplacé Jesús Echevarría à sa tête, qu’il occupait depuis l’entrée de Pablo Isla dans le groupe en 2005.

Au premier semestre de l’exercice en cours, le groupe espagnol a vu ses bénéfices progresser de 41% à 1,794 milliard d’euros. Son chiffre d’affaires a crû de 25% à taux de change constant à 14,845 milliards d’euros. Les résultats financiers du troisième trimestre de l’exercice seront présentés le 14 décembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com