Carlyle prend 48 % du holding Moncler

Gérard Darel croqué par Advent International, Mandarina Duck par 3i, Kurt Geiger par Graphite Capital, Jimmy Choo par Towerbrook Capital Partners… L’appétit des sociétés d’investissement pour le secteur de la mode ne tarit pas et les passes d’armes entre fonds sont prospères. Mercredi 6 août, le groupe Carlyle a confirmé la tendance en annonçant l’acquisition de 48 % de Moncler SpA, le holding qui détient les marques Moncler, Henry Cotton’s, Marina Yachting and Coast, Weber & Ahaus et la licence de la ligne bis Cerruti.



Si les termes financiers de l’opération n’ont pas été révélés, la nouvelle répartition de l’actionnariat a été précisée. Elle devrait être approuvée après clôture de l’opération attendue à la fin de l’année. Remo Ruffini, majoritaire depuis 2003, conservera 38 % du capital ainsi que la direction de la société, tandis que Mittel Private Equity, Progressio Sgr et ISA réduisent leurs participations additionnées à 13,5 % au lieu de 61 %. Quant aux actionnaires dirigeant, leur part diminue de moitié à 0,5 %.

« Moncler est historiquement une marque de sportswear de luxe qui a su retrouver sa place de droit sur le marché », a déclaré Marco De Benedetti, directeur de Carlyle, avant d’ajouter que « le succès de ce développement (était) dû aux grandes compétences professionnelles de Remo Ruffini et à son extraordinaire travail. »De fait, ces dernières années, la marque a opéré un retour en force sur le segment de l’habillement, multipliant les collections et élargissant son offre produit. Une dynamique qui a été encouragée par le renfort financier réalisé en 2003 pour soutenir la nouvelle stratégie marketing et commerciale.

Cinq ans après, tout semble indiquer que cette politique offensive a porté ses fruits. Le chiffre d’affaires a suivi une croissance annuelle à deux chiffres. Et de 2005 à 2008, il a augmenté en moyenne de 17 %, passant de 183 millions d’euros à 290 millions selon les estimations pour 2008. La part des ventes étrangères a également grossi, passant de 30 % à 40 %.

Aujourd’hui, Moncler distribue ses produits dans les multimarques et department stores des grands magasins, en Italie et dans le monde. La marque dispose par ailleurs d'un réseau de six boutiques en propre réparties entre Crans-sur-Sierre et Saint-Moritz en Suisse, Paris et Megève en France, Courmayeur et Cortina d’Ampezzo en Italie. Et Moncler de projeter l’ouverture dans les douze prochains mois de trois nouveaux magasins, à Milan, Gstaad et Aspen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER