×
5 864
Fashion Jobs
GROUPE BEAUMANOIR
Responsable Regional (H/F)
CDI · METZ
PETIT BATEAU
CDI - Responsable Ressources Humaines Industrie H/F - Petit Bateau
CDI · TROYES
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Paris / Idf
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet E-Commerce
CDI · SIGNES
MAISON KITSUNÉ
Juriste Droit Commerce International (pi, Contrats, Distribution) H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Trésorier Groupe H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de CRM H/F
CDI · PARIS
LAGARDÈRE TRAVEL RETAIL DUTY FREE GLOBAL BOUTIQUES
Chargé de Digitalisation Retail H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
FORD MODEL MANAGEMENT
Art Department
CDI · PARIS
LE PETIT SOUK
Chef de Produit Senior (H/F)
CDI · LILLE
SPARTOO.COM
Responsable Communication - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Pharmaciens H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Marketing Commercial et Services Réseau H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Commercial France jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Industrialisation et Qualité Façon H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Des Marques jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Lyon (69) H/F
CDI · LYON
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Directeur(Trice) Regional(e) (H/F)
CDI · ANGERS
Publicités
Publié le
18 déc. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carole Benaroya (Kujten) : "Le masculin est notre principal axe de développement"

Publié le
18 déc. 2017

La griffe parisienne 100% cachemire de Carole Benaroya et Stéphanie Eriksson, qui fête ses cinq ans cette année, a accueilli le fonds d’investissement M Capital (qui a déjà investi dans des marques comme Des Petits Hauts, Maison Labiche, Fusalp....) à son capital. Cette entrée a permis à Kujten de multiplier les ouvertures sur 2017, surtout en province, et d’en prévoir de nouvelles pour 2018. Carole Benaroya revient pour FashionNetwork.com sur ce développement.


Carole Benaroya et Stéphanie Eriksson, fondatrices de la griffe de cachemire. - Kujten


FNW : Depuis le mois de juillet 2017, vous avez accueilli un fonds d’investissement à votre capital. Qu’est-ce que cela vous a permis d'entreprendre ?

C.B. : Effectivement, M Capital est entré dans le capital de la marque depuis quelques mois. C’est un fonds qui nous laisse libre de nos investissements, nous avons donc choisi avec la somme levée de développer notre réseau de distribution mais surtout d’avancer sur un gros projet de développement digital que nous souhaitions déjà effectuer, mais pour lequel nous n’avions pas le temps et les moyens. Kujten a déjà son site marchand mais nous voulons retravailler l’esthétique, la charte graphique, pour développer davantage la stratégie omnicanale et le web-to-store, même si je suis persuadée que le magasin physique reste indispensable pour établir une marque. Nous avons déjà un bon réseau de distribution, avec de beaux emplacements qui attirent les clientes ; nous voulons désormais les attirer aussi sur notre site.

FNW : Vous êtes passé de 8 boutiques en 2016 à 15 aujourd’hui, avec des ouvertures principalement effectuées en province, alors que vous ouvriez uniquement à Paris au départ. Pourquoi ce choix ?

C.B. : Je pense que notre présence à Paris et en région parisienne avec huit boutiques nous convient. Nous sommes dans les quartiers dans lesquels nous voulions être et nous avions beaucoup de retours de nos clients en régions venus faire du shopping à Paris qui demandaient à avoir des boutiques près de chez eux. Nous nous sommes donc servis de la base de données de notre site pour identifier les villes dans lesquelles nous avions le plus de commandes. C’est pourquoi nous venons d’ouvrir des boutiques à Lille, Bordeaux, Megève et Metz en septembre et octobre et nous planifions une ouverture à Lyon pour le mois de février prochain.

FNW : Pensez-vous vous arrêter là ?

C.B : Non, nous souhaitons aussi nous attaquer à l’international. Nous avons ouvert notre première boutique à l’étranger en 2016, à Londres, et maintenant nous visons la Belgique et la Suisse. Nous avons trouvé notre rythme de croisière avec 5 à 6 ouvertures par an. Nous gardons cet objectif sur 2018 avec deux ouvertures à l’international et sûrement trois autres en province, notamment à Nantes, Strasbourg et Aix-en-Provence, mais cette fois sur des plus grands formats car nous n’avons plus la place pour montrer l'ensemble de notre offre. Nous allons passer d’une boutique de 30 à 40 mètres carrés à des surfaces de 70 à 100 mètres carrés.

A l'intérieur de la boutique londonienne - Kujten.


FNW : Vous avez lancé depuis peu les capsules pour l'enfant, est-ce ces produits que vous souhaitez mettre en avant dans vos plus grands formats de boutique ?

C.B. : Oui, nous voulons développer l’enfant mais surtout l’homme. Nous ne le soupçonnions pas mais les hommes sont très demandeurs de pièces en cachemire, et surtout dans des coloris flashy, contrairement aux femmes qui se cantonnent en général au beige, au blanc et au noir. Le marché masculin est notre principal axe de développement. Nous sommes aujourd’hui sur des collections avec une quinzaine de références et nous pensons passer à trente. Nous allons faire plus de vestes, de cardigans, de doudounes. L’enfant viendra après. C’est plus un produit d’image pour nous que de chiffres, car les pièces restent chères et touchent une clientèle privilégiée. Nous sommes aussi en train de faire un gros travail sur l’été car nous faisons logiquement l’essentiel de notre chiffre d’affaires sur l’hiver. L’idée est de travailler sur de nouvelles matières, notamment des mélanges, de soie et cachemire par exemple. L’objectif est d’amener nos clientes toute l’année dans nos boutiques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com