×
Publicités
Par
EFE
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carolina Herrera crée une bourse destinée aux femmes victimes de racisme

Par
EFE
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 oct. 2022

Carolina Herrera s’engage à favoriser l’emploi des femmes dans l’industrie de la mode et veut notamment encourager l’intégration de celles qui sont victimes de racisme. Pour ce faire, elle s’est associée avec le Fashion Institute of Technology (FIT), une université à New York qui va proposer une bourse d’études portant son nom.


Archivo - EFE


“Personne ne peut s’imaginer à quel point je suis émue d’avoir donné mon nom à une bourse du FIT. Je me suis toujours sentie très unie à cette institution new-yorkaise“, raconte la créatrice vénézuélienne dans un communiqué publié mercredi.

Ce partenariat renforce l’engagement de Carolina Herrera pour l’emploi des femmes dans le secteur de la mode. La designer s’est associée avec le centre de justice social du FIT de l’Université de New York dans le but de “combattre l’absence quasi totale de femmes issues de l’immigration dans les institutions éducatives“.

La maison s’engage à “destiner des ressources“ au programme de bourses de justice sociale de Carolina Herrera, qui soutiendra financièrement des étudiantes pendant leurs quatre années d’études au FIT, avec quatre versements annuels à partir de 2022.

“C’est une institution de renommée mondiale qui fait des rêves des personnes qui veulent faire carrière dans la mode une réalité“, pointe le directeur artistique de Carolina Herrera, Wes Gordon. Il confie également que d’un point de vue entrepreneurial, il perçoit ce partenariat comme un investissement “dans l’avenir de notre maison“.

D’après lui, le FIT est une “importante pierre angulaire de l’industrie de la mode américaine. Nous sommes convaincus que l’éducation est essentielle pour émanciper la prochaine génération de femmes fortes et créatives.“ Le musée de l’institution possède la plus grande collection d’archives de Carolina Herrera.

La présidente du FIT, Joyce F. Brown, voit la créatrice comme “une grande source d’inspiration“ pour les étudiantes du FIT.

“Depuis des années, elle accorde de son temps aux élèves. De leur côté, ils l’ont toujours admirée“, assure-t-elle. Les étudiants se disent “fis“ de savoir que la maison Herrera est à l’initiative de cette bourse de justice sociale du FIT.

Carolina Herrera accompagnera aussi l’intégration professionnelle de ses protégées en proposant des opportunités de stage et d’apprentissage pendant tout leur cursus universitaire et une fois leur diplôme en poche.

“Carolina Herrera et le FIT ont de nombreuses valeurs en commun, mais celle-ci est la plus importante: plus on apprend et mieux on fait, et c’est pourquoi l’éducation est essentielle pour l’émancipation“, conclut Carolina Herrera, qui est aussi directrice artistique de la griffe de cosmétiques qui porte son nom.