×
Publicités
Publié le
6 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cartier et Kering ensemble pour favoriser une industrie joaillière responsable

Publié le
6 oct. 2021

Après le prêt-à-porter et les accessoires, c'est au tour des montres et bijoux de s’inviter au débat sur la durabilité. Deux géants de l’industrie du luxe, Cartier, marque phare du groupe suisse Richemont, et le français Kering, qui détient notamment les joailliers Boucheron et Pomellato et les horlogers Ulysse Nardin et Girard-Perregaux, déjà associés dans le secteur de la lunette, font à nouveau front commun cette fois pour promouvoir une industrie horlogère et joaillière plus écologique.


Kering et Cartier s'engagent pour une industrie joaillière durable - kering.com


Dans un communiqué, les deux sociétés annoncent le lancement de "Watch and Jewellery Initiative 2030". Un pacte environnemental mis au point en partenariat avec le Responsible Jewellery Council (RJC), une ONG fondée en 2005 par l’industrie du secteur fixant des standards écoresponsables à respecter dans les chaînes d’approvisionnement.

Cette initiative, qui cherche à unir pour la première fois les acteurs du secteur, s’adresse à tous, c’est-à-dire "à toutes les marques d'horlogerie et de joaillerie désireuses de s'engager sur un ensemble d'objectifs ambitieux et communs dans trois domaines: renforcer la résilience climatique, préserver les ressources et favoriser l'inclusion".

Ce pacte vise, d’ici à 2030, à réduire les émissions de carbone, à protéger la biodiversité et à favoriser le recours à des pratiques définies par le Responsible Jewellery Council. Il dresse une série d’objectifs et d’engagements détaillés sur tous les fronts du développement durable au sein de la filière horlogère et joaillière en termes d’approvisionnement et de production.

"Le secteur de l'horlogerie et de la joaillerie s'appuie sur les ressources précieuses de la planète, et sur le savoir-faire humain, à travers le monde au sein de sa chaîne de valeur. La nécessité pour ce secteur d’agir ensemble pour créer un impact positif est devenue plus impérieuse que jamais", commente le PDG de Cartier Cyrille Vigneron.

"Nous sommes depuis longtemps convaincus que seule une action collective peut faire la différence et transformer notre industrie pour le meilleur. Pour l'horlogerie et la joaillerie comme pour la mode, nous pensons que s'engager collectivement sur un tronc commun d'objectifs environnementaux quantifiés et centrés sur un petit nombre de thèmes est le meilleur moyen d'avoir un réel impact", souligne pour sa part Jean-François Palus, directeur général délégué de Kering.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com