×
5 748
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Chargé(e) Paid H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Informatique - H/F
CDI · SAINT-WITZ
KIDILIZ GROUP
Juriste Droit Social – Confirmé - H/F
CDI · RILLIEUX-LA-PAPE
VACHERON CONSTANTIN
Key Account Manager France - Maison Vacheron Constantin
CDI · PARIS
SISLEY
Responsable Développement Packaging H/F
CDI · SAINT-OUEN-L'AUMÔNE
GOUTAL PARIS
Responsable Digital & E-Commerce
CDI · PARIS
MAISONS DU MONDE
Responsable Des Éditions Imprimées (H/F)
CDI · VERTOU
APPROACH PEOPLE
Commercial Sédentaire Btob (Relance de Clients Inactifs Dans l'Habillement) - CDI
CDI · PARIS
MAISON LEMARIÉ
Responsable Logistique H/F
CDI · PANTIN
HAYS FRANCE
Responsable Retail - Europe H/F
CDI · PARIS
MICHAEL PAGE
Responsable Qualité Sécurité Alimentaire H/F
CDI · LE MANS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Animation Commerciale CRM - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Marketing Opérationnel Digital H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Mulhouse
CDI · MULHOUSE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Strasbourg
CDI · STRASBOURG
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Champs Elysées
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Acheteur Collections Négoce H/F
CDI · CACHAN
CITY ONE
Referent Administration du Personnel - Prepaie H/F
CDI · TREMBLAY-EN-FRANCE
CITY ONE
Responsable Des Ventes H/F Boutique et Accueil Pour un Showroom à Paris 8Ème
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Senior Relation Client - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Responsable E-Marketing
CDI · PARIS

Cashmere Flakes recrute 5 jeunes créateurs à Paris, Milan et Tokyo

Publié le
today 11 févr. 2020
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au menu des prochaines Fashion Weeks, un projet alliant créativité avec une vraie démarche écoresponsable. FashionNetwork.com a pu voir en avant-première la collection signée par cinq jeunes talents internationaux pour la marque italienne Cashmere Flakes. Il s’agit de Dawei, Victoria/Tomas, Savoar Fer, Marco Rambaldi et Cinoh, qui dévoileront dans quelques jours leur travail sur les podiums de Milan, Paris et Tokyo. Résultat : une collection éthique affûtée avec des produits à la fois faciles et haut de gamme.
 

Cashmere Flakes XVictoria /Tomas - Kevin Aldrich


​Cette collection se compose de cinq capsules, allant de cinq à quinze pièces chacune, qui expriment les cinq âmes créatives de ce quintet international. On y trouve des doudounes et vestes en nylon aux coupes marrantes et contemporaines, de sublimes manteaux en cachemire, tout comme les pièces en maille, une insolite combinaison d’après-ski, sans oublier vestes et jupes en cachemire ou nylon rembourrées avec un twist fashion.

Le projet sera présenté à Paris dans l’espace Impact au salon Première Classe du 28 février au 2 mars, ainsi qu’au showroom de la marque, 9 place des Vosges (IVème arrondissement) jusqu’au 6 mars. Il condense tous les éléments d’une belle histoire. Une maison historique, un couple d'entrepreneurs engagés, un impact positif pour la planète, et en particulier les bergers nomades de Mongolie, un produit luxueux et innovant.

Tout commence il y a quelques années, lorsque Francesco Saldarini, à la tête de l’entreprise familiale fondée à Côme en 1882, qu’il dirige avec sa femme Laurence Vanderhaegen, décide de trouver une alternative aux vestes en plumes d’oie ou synthétique.

A l’origine fabricant de fils et tissus en soie, Saldarini s’est transformé au fil des dernières décennies en marque d’accessoires (écharpes, foulards, etc.), puis d’habillement. Depuis quatre ans, la société s’est engagée dans une démarche écoresponsable en lançant Cashmere Flakes, à la fois un nouveau procédé et une nouvelle marque de vêtements réalisés à partir de "flocons" de cachemire de Mongolie, d'où son nom.
 

Cashmere Flakes X Savoar Fer - Kevin Aldrich


En 2016, le brevet Cashmere Flakes est déposé concernant le procédé de rembourrage des doudounes à partir de ces flocons issus du cachemire certifié des chèvres Hircus de Mongolie. Le poil est recueilli à la main en trimant les chèvres au peigne, c’est-à-dire en récupérant les poils perdus restés accrochés à leur pelage lors de leur mue au printemps, par quelque 83 000 familles nomades, réunies au sein du syndicat national des coopératives de bergers mongols.

La récolte est ensuite envoyée en Italie, traitée et élaborée selon un process mis au point par Saldarini pour réaliser un flocon de cachemire qui sera injecté pour rembourrer des vestes. La fibre est aussi utilisée pour créer des mailles luxueuses et fabriquer le tissu servant à réaliser vestes, pantalons, robes et notamment des manteaux.

"C’est une démarche écologique car le cachemire est naturel et nous ne surproduisons pas en suivant le rythme de vie naturel des chèvres. Notre procédé protège les animaux, tout en soutenant le tissu socio-économique local des nomades. Nous avons passé un accord avec le gouvernement et le syndicat des bergers leur garantissant un prix d'achat solidaire, sans passer par les intermédiaires chinois", nous explique Francesco Saldarini.


"Nos chèvres vivent en Mongolie, on ne les rase pas, on les peigne avec douceur !", proclame Cashmere Flakes - ph Dominique Muret


"Ce consortium a par ailleurs développé, via un projet de la Coopération Suisse au Développement, un code de bonne conduite de l’élevage durable consentant d’exploiter les pâturages mongols de manière équilibrée dans le respect de l’environnement afin que la steppe puisse se renouveler. Il s’est ainsi créé un cercle vertueux", poursuit-il.

Lorsqu’il a lancé Cashmere Flakes en février 2017, l’entrepreneur a immédiatement été contacté par les principaux acteurs du luxe et noué dans la foulée un partenariat avec Giorgio Armani pour la production de collections de vestes rembourrées. Parallèlement, il a commencé à développer sa propre collection en faisant appel à des jeunes créateurs.

En février 2019 ont été présentées les deux premières capsules signées par la marque japonaise Ujoh de Mitsuru Nishizaki et par le jeune designer Marco Rambaldi. Pour l’hiver prochain, l’offre s’élargit, s’appuyant sur l’expertise de la consultante luxe et chasseuse de talents Patricia Lerat de PLC Consulting.

Aux côtés de l’Italien interviennent ainsi les trois créateurs Français Dawei, Victoria/Tomas et Savoar Fer, ainsi que le label nippon Cinoh, qui succède à Ujoh. Son designer, Takayuki Chino, a remporté le Tokyo Fashion Award 2019.


Cashmere Flakes X Dawei - Kevin Aldrich


"Nous allons lancer le e-commerce en juin. Pour l’instant, la ligne Cashmere Flakes n’est vendue qu’à travers une sélection très restreinte de multimarques top. Nous souhaitons avoir un partenaire uniquement dans chaque grande ville", précise Francesco Saldarini, qui compte notamment parmi ses clients 10 Corso Como à Milan, ainsi que le site marchand LuisaViaRoma (#LVR Sustainable).

Désormais l’entreprise, qui ne détient plus que deux boutiques monomarques -en Italie à Cortina et Serravalle-, se concentre sur son nouveau projet. Elle a réalisé 4,8 millions d’euros en 2019.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com