×
6 199
Fashion Jobs
Publicités

Casino veut céder 2 milliards d'euros d'actifs supplémentaires

Par
AFP
Publié le
today 20 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe français de distribution Casino, qui avait lancé il y a plus d'un an un plan de cession d'actifs non stratégiques à hauteur de 2,5 milliards d'euros, a annoncé mardi avoir identifié "de nouvelles cessions d'actifs pour un montant cible de 2 milliards d'euros", à réaliser avant fin mars 2021.


Rallye, la maison mère de Casino, fait l'objet d'une procédure de sauvegarde.


Casino, qui a enregistré une perte nette de 232 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, précise dans son communiqué avoir "à ce jour" déjà signé la cession de 2,1 milliards d'euros d'actifs jugés non stratégiques, sur les 2,5 milliards d'euros qu'il avait prévu de céder d'ici le premier trimestre 2020.

Le groupe "parachève son plan stratégique et en accélère l'exécution afin de concentrer son développement sur les segments porteurs, adaptés aux mutations du marché", affirme Casino dans son communiqué.

Cela s'accompagne d'une confirmation, pour la France, de l'"accentuation du positionnement" du groupe sur les formats et géographies porteurs, "l'e-commerce, le premium et la proximité", l'"accélération sur les nouveaux métiers à forte croissance, énergie, data et publicité, data centers" et la "priorité à la génération de cash-flows récurrents" en matière financière.

Le 23 mai, la maison mère du groupe, Rallye, avait été contrainte de se placer en procédure de sauvegarde pour renégocier sa lourde dette de près de 3 milliards d'euros, à l'abri des attaques de fonds d'investissement.

Quelques jours après, Casino avait annoncé qu'il ne verserait pas d'acompte sur dividende en 2019 à ses actionnaires afin de donner la "priorité" à la "poursuite de sa stratégie de désendettement", tentant ainsi de calmer les inquiétudes des investisseurs, mais aussi des agences de notation, promptes à baisser sa note.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.