×
6 613
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Marketing Manager Pour Citynove H/F
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Coordinateur Travaux H/F
CDI · CLICHY
SMCP
Contrôleur de Gestion Fonctions Centrales & Logistique H/F
CDI · PARIS
COURIR
Chef.fe de Projet Moa E-Commerce - Paris - CDI - F/H
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Executive Assistant & Project Coordinator H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 sept. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Castel, club parisien mythique, relancé par de jeunes entrepreneurs et héritiers

Par
AFP
Publié le
23 sept. 2014

Paris, 23 sept 2014 (AFP) - "Faire perdurer la légende, refaire de Castel l'un des meilleurs clubs du monde" : seize jeunes entrepreneurs et riches héritiers se sont associés pour reprendre le mythique établissement de Saint-Germain-des-Prés, en renouant avec l'esprit ultra-sélectif du fondateur Jean Castel.


Jacques-Antoine Granjon, un des repreneurs de Castel, le mythique club parisien



Revendu il y a quelques mois par Philippe Fatien ("Le Queen"), Castel est désormais géré par une holding réunissant les seize copropriétaires dont Thierry Costes (groupe de restauration), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privée), Laurent Milchior (Etam), Guillaume et Nicolas Houzé (héritiers des Galeries Lafayette et du BHV), le banquier Grégoire Chertok, Christopher Descours (Weston, Bonpoint...) ou encore Laurent de Gourcuff, l'un des rois des nuits parisiennes.

Après plusieurs mois de travaux, le 15 rue Princesse rouvre ses portes mercredi soir à l'occasion d'une soirée encore plus privée que les prochaines : les copropriétaires ont invité 350 personnes de leur réseau. Chacun repartira avec une carte de membre offerte. Autant de prescripteurs triés sur le volet, chargés de coopter les premiers membres payants et de replacer le club au centre de la nuit.

Pour entrer chez Castel et profiter de son "dance floor" en sous-sol où BB et Françoise Sagan se sont encanaillées, ou simplement dîner jusqu'à l'aube, il faudra être coopté par deux membres et débourser 500 euros chaque année. Seule alternative : être l'un des trois invités possibles à chaque visite d'un membre déjà encarté, mais la stricte égalité entre filles et garçons devra être respectée par le groupe ainsi formé.

"L'idée de relancer Castel est né de dîners entre copains. Un jour, on a eu l'idée de reprendre un endroit de nuit. Castel s'est rapidement imposé comme une institution incontournable des belles années", a raconté à l'AFP Laurent de Gourcuff.

"Notre but commun est de refaire vivre les lieux grâce à l'association de nos compétences et de nos réseaux respectifs. Nous avons opté pour un retour à la formule des débuts : un club très privé avec carte de membre. Aujourd'hui, je pense que les gens ont besoin de ce sentiment d'appartenance et d'exclusivité", a-t-il ajouté.

Appareils photo interdits, téléphones portables laissés au vestiaire et selfies relevant du plus parfait mauvais goût : les nouveaux dirigeants ambitionnent de faire de Castel "un lieu hors du monde où se croiseront l'excentrique, le globe-trotter, la délurée, l'hédoniste radical...".

Mecque des "night-clubbers" parisiens depuis cinq décennies, Castel qui a résisté à toutes les modes et toutes les danses, du twist à la techno, a vu défiler le Gotha de la "jet set" et des noctambules, de Françoise Sagan aux night clubbers d'aujourd'hui comme le publicitaire et chroniqueur Frédéric Beigbeder.

"Plus il y a d'endroits ouverts tard, plus c'est bien pour Paris qui s'est endormi ces dernières années. Ce projet de relance est courageux et je ne dis pas cela parce que mon frère Charles est l'un des nouveaux copropriétaires. Les clubs avec cartes de membres existent à Londres et New York. Bizarrement, ça n'existait plus à Paris", observe l'écrivain et par ailleurs directeur de la rédaction du magazine LUI.

Comme l'avait inventé Jean Castel, disparu en 1999, pour chaque naissance dans les familles de membres appelés les "chéris", une bouteille de whisky hors d'âge sera mise en cave, où elle en attendra les premiers émois adolescents.

Mythique façade en bois sur rue et murs rouges à l'intérieur, tomettes XVIIIe au sol, toiles de Keith Haring, dessins de Topor, mais aussi estampes japonaises, nappes à carreaux pour le bistrot aux poutres apparentes du rez-de-chaussée, bibliothèque garnie d'éditions originales de livres érotiques : le décor du nouveau Castel, signé par le graffeur André, parmi les copropriétaires, bouscule à peine la légende.

Selon Laurent de Gourcuff, 600 demandes de cartes ont déjà été déposées. "On ne retiendra que les gens sympas !", dit-il. A terme, il devrait y avoir 2 000 membres, comme dans les belles années, jauge économique jugée idéale pour faire vivre le club ouvert du mardi au samedi, tout en préservant la tranquillité des "membres chéris". Par Jean-François GUYOT

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.