×
5 788
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
20 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Caterpillar pose son empreinte sur le terrain des sneakers

Publié le
20 janv. 2020

Caterpillar a longtemps été synonyme pour le commun des mortels de boots à lacets, soit de grosses chaussures de travail reconnaissables entre toutes. Depuis un an et demi, la marque américaine, gérée par le groupe Royer en France, a décidé de revenir sur le terrain de la sneaker. La sneaker à semelle compensée.


Cat Footwear souhaite rajeunir sa clientèle avec sa gamme de sneakers - DR


C’est dans l’air du temps et Caterpillar ne voulait pas passer à côté. Elle a donc réédité son modèle Intruder dans le cadre de sa gamme de sneakers à semelle compensée Re-Powered. En novembre dernier, la griffe a dédié à ses sneakers remises au goût du jour un pop-up au sein du flagship de Citadium, rue Caumartin (IXème arrondissement parisien ). Une opération de communication visant à donner de la visibilité à la marque et à cette gamme de produits auprès d’un public jeune qui ne la connaît pas nécessairement.

« En effet, les ados, disons la plupart des ados ne nous connaissent pas ou très peu. C’est pour cela que nous sommes allés au Citadium et que nous sommes partenaires du festival de musique (électro et hip hop) Acontraluz à Marseille. Nous mettons en avant ces produits afin de recruter une cible plus jeune et plus féminine, » explique Magalie Solis, directrice marketing du groupe Royer.


... Et féminiser sa cible - @footasylumwomens


Compte tenu de son ancrage dans la boots, Caterpillar conserve encore une majorité de clientèle masculine, (à 80 % contre 20 % pour la femme), mais la part de la femme s’étoffe peu à peu depuis un an et demi. La marque a non seulement lancé son e-shop il y a deux ans mais elle vise aussi de nouveaux points de vente. La gamme de sneakers peut ainsi être distribuée par des magasins Intersport, des chausseurs ou des multimarques textile plus « jeanneurs ». Sa fourchette de prix se situe entre 110 et 140 euros.

Cat Footwear compte sur une communication à 360° allant des opérations et autre « évènementiel » sur les points de vente au digital en passant par les partenariats et autres rapprochements avec des influenceurs. Chez Royer, les équipes sont confiantes quant au potentiel commercial de la marque : « Caterpillar s’inscrit dans une longue histoire liée à l’esprit workwear, encore bien présent dans les tendances. Elle ne vient pas de nulle part et elle apparaît donc comme légitime. »
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com