Cavalier Bleu ouvre une boutique éphémère en partie dédiée au street-art  

La marque fondée en 2011, aujourd’hui dirigée par Samy Thuillier, aborde un virage plus casual cette année, en s’intéressant notamment au street-art. Elle a aussi travaillé à ce sujet avec le consultant Luc Biermé.

« L’évolution de Cavalier Bleu va vers un ancrage résolument plus mode, explique Samy Thuillier. Après avoir commencé avec un positionnement très sobre adapté au parisianisme contemporain, notre envie est plus créative aujourd’hui, et souhaite se développer autour de l’art et particulièrement du street-art. »



Un esprit que la marque avait déjà abordé en 2013 lors d’une collaboration avec le graffeur réputé Poes autour d’un sweat, et cette année proposée à l’artiste Combo via un sweat détournant Goku, l’un des personnages cultes de Dragon Ball Z.

Un street-artiste bien connu du milieu, révélé par son collage d’affiches faisant l’apologie de l’énergie nucléaire dans la zone interdite de Tchernobyl en 2012, ou par son exposition en 2013 rue des Petits-Carreaux et son portrait de Yoda de dix mètres de haut.

Une collaboration qui est présentée avec le reste de la collection à la boutique éphémère de Cavalier Bleu baptisée « L’Audace », et qui, comme l’année dernière, se déroule dans un espace d’une trentaine de mètres carrés au 15 rue des Blancs-Manteaux jusqu'au 31 mai.

A noter que la marque sera à nouveau présente lors du prochain Tranoï qui se déroulera à Paris du 27 au 29 juin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER