×
Publié le
25 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

CCI France et Medef appellent à maintenir tous les commerces ouverts en cas de reconfinement

Publié le
25 janv. 2021

L'hypothèse d'un nouveau confinement suscite la mobilisation des représentants du monde commercial et économique. Sur le plateau de BFM Business, le président de CCI France Pierre Goguet a pris la parole ce 25 janvier pour réclamer le maintien de l’ouverture de tous les magasins, dans l’optique d’un nouveau confinement qui serait décidé cette semaine par le gouvernement. Pendant les deux confinements de l’année 2020, les points de vente dits "non essentiels" avaient dû à chaque fois baisser le rideau.


Shutterstock


"Aujourd’hui, les commerçants sont responsables et ont mis en place tous les protocoles sanitaires, introduit Pierre Goguet. Nous souhaitons donc que les commerces restent ouverts". Il souligne que les commerçants sont moralement atteints après ces couches successives de contraintes, et "en danger" pour certains.

"Si vous mettez un nouveau confinement là, vous tuez les soldes, une des seules soupapes", pour ces acteurs qui ont besoin "d’écouler leurs stocks". Une période de promotions, décalée cette année, qui se déroule jusqu’au 16 février.

Le président de CCI France (qui fédère les différentes chambres de commerce et d’industrie au niveau national) revient aussi sur l’impact du couvre-feu actuellement en vigueur dans l’Hexagone sur l’activité des points de vente en France. Cette restriction pour lutter contre la propagation du Covid-19 "a fait baisser en moyenne de 25% le chiffre d’affaires des commerçants, pointe-il. Il faut le prendre en compte et réactiver des mesures dérogatoires pour les commerces". Notamment le retrait de commande possible pendant les heures de couvre-feu, comme pour les restaurants.

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a lui aussi formulé ce jour cette demande d’ouverture de tous les magasins en France en cas de nouveau tour de vis de la part de l’Etat. "Le vrai débat, c'est comment faire pour que ce reconfinement possible ne soit pas un désastre supplémentaire pour l'économie qui est déjà très mal en point", a-t-il déclaré au micro de RMC et BFMTV.

Il a selon lui été démontré que "les commerces peuvent rester ouverts sans provoquer de contamination. […] Il faut trouver le bon équilibre, qui est pour nous de laisser les commerces ouverts, et ne pas retomber dans ce débat un peu absurde de non essentiel ou pas. On peut par exemple imaginer des systèmes de rendez-vous, peut-être des horaires, ou trouver un moyen pour que les gens s'étalent" dans la journée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com