×
5 296
Fashion Jobs
COURIR
Responsable Projets CRM - Paris - CDI - F/H
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Contenus Web H/F
CDI · SAINT-OUEN
BOUCHERON S.A.S.
Boucheron – CDI Contrôleur(Euse) de Gestion Sociale ww F/H
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Acheteur Produits à Façon H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
TOMMY HILFIGER
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - Printemps Cagnes-Sur-Mer- CDI 35h
CDI · CAGNES-SUR-MER
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur /Manutentionnaire PAP
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Intendant Services Généraux
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Produits Senior (H/F)
CDI · GONESSE
CITY ONE
Chef Hote Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
CDI Responsable Régional - Centre (H/F)
CDI · TOURS
CALZEDONIA SIEGE
Chargé(e) Administration du Personnel et Paie - CDI - Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
REVLON
Chef de Produit Senior Personal Care H/F
CDI · PARIS
STRIDE-UP
SEA / Social Ads Acquisition Manager - Mode
CDI · PARIS
INTIMISSIMI
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris
CDI · PARIS
BLUE BOX
Responsable Approvisionnement Retail H/F
CDI · L'UNION
BLUE BOX
Responsable Paie H/F
CDI · L'UNION
TEDDY SMITH
Directeur Comptable H/F
CDI · L'UNION
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Annemasse
CDI · ANNEMASSE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Marseille Saint Ferréol
CDI · MARSEILLE
Publié le
3 avr. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Centres commerciaux : une fréquentation en retrait de 1,8 % en 2017

Publié le
3 avr. 2018

L’Observatoire des sites commerciaux 2017, publié la semaine dernière par le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) montre un recul de la fréquentation et des ventes d’habillement, mais également une situation toujours plus contrastée entre les différentes typologies d’espaces commerciaux.


Le centre commercial de la gare Saint-Lazare à Paris. - AFP


Ainsi, si le premier semestre 2017 montrait une meilleure performance des centres franciliens que régionaux, l’écart a été moins sensible au second semestre avec des baisses respectives de 0,7 % et 2,2 % de la fréquentation, selon le CNCC. Les mois les plus difficiles ont été janvier, juin et octobre, en raison du décalage des soldes pour les deux premiers et de fortes températures pour le dernier.

« Le détail des performances des formats de magasins par typologie de centre met en évidence le contraste marqué entre les performances de certaines grandes enseignes de GSS (grande surface spécialisée) présentes dans les centres régionaux et dans les centres intercommunaux mais qui ne parviennent pas à trouver suffisamment d’emplacements afin de déployer leurs formats "flagship" en centre-ville où les surfaces disponibles sont souvent plus contraintes », indique le conseil.


CNCC


Les meilleurs résultats sont ainsi observés dans les centres intercommunaux, où tous les formats affichent des résultats en hausse, centres commerciaux (+0,4 %), boutiques (+0,3 %) et grandes surfaces spécialisées (+1,6 %). Ces derniers progressent également dans les centres régionaux (+0,4 %), où peinent davantage les centres commerciaux (-1 %) et boutiques (-1,5 %). Dans les cœurs de villes, tous se rejoignent dans la baisse de performance, qui touche aussi bien centres (-3,2 %), commerces (-2,5 %) que GSS (-4,5 %).

Parmi les nombreux enseignements du document de 136 pages, le CNCC indique que l’équipement de la personne pèse 43 % de l’offre des centres régionaux, 36 % de celle des centres intercommunaux et 42 % des centres installés en cœur de ville.

Le CNCC estime que l’habillement pèserait 16 % de l'activité des centres commerciaux, soit 4,4 milliards d’euros, en recul de 3,3 % sur un an. Chute qui intervient après des baisses annuelles successives de 2,9 %, 1,2 % et 3,8 % entre 2014 et 2016.

« Tous les formats n’ont pas été atteints de la même manière. Les boutiques présentent la plus forte baisse au global (-5,2 %) alors que les GSS d’équipement de la personne parviennent à rester positives à +2 % sur le cumul de l’année grâce à quelques enseignes de GSS internationales très réactives qui adaptent rapidement leurs collections à la météo », précise l’étude.


CNCC


La beauté/santé représente pour sa part 15 % de l’offre des centres régionaux, contre 20 % pour les intercommunaux et 17 % pour les centres en cœur de ville. « La parfumerie participe largement à cette performance, en affichant une croissance à +2,6 %, indique le CNCC. Cependant, les nouvelles marques propres de maquillage à prix unitaire plus faible et les enseignes spécialisées abordables contribuent à la baisse des prix. Le chiffre d’affaires du secteur de la parfumerie progresse donc moins significativement que les années précédentes (+2,6 % en 2017 vs +4,4 % en 2016 et +2,9 % en 2015) ».
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com