×

Centres commerciaux : une fréquentation stable depuis le début de l'année

Publié le
today 7 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sur les huit premiers mois de l’année, le réseau français de centres commerciaux affiche une légère progression de 0,7 % par rapport à la même période en 2018. Une donnée encourageante pour un secteur qui a connu une contraction successive de 1,8 % et 1,7 % sur ses exercices 2017 et 2018, ce dernier ayant été marqué par un été caniculaire et la mobilisation des "Gilets Jaunes" en fin d’année.


Les huit premiers mois de l'année montrent un retour à l'équilibre de la fréquentation, après une série de baisses - Shutterstock



Le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), qui dévoile ce bilan provisoire de 2019, relève au passage la bonne santé de certains domaines en particulier. La restauration, notamment, dont les enseignes ont connu une hausse de 5 % de leur fréquentation. Ou encore le divertissement, qui s’offre une progression de 9,8 %. Mais ce sont bel et bien les commerces d’articles de sport qui ont particulièrement brillé depuis le début d’année, affichant sur la période janvier-août une hausse de 10,8 % des passages dans leurs cellules.

Les enseignes de mode afficheraient de leur côté un niveau stable de leur fréquentation en centres commerciaux, selon le CNCC, Les boutiques de maroquinerie s'en seraient mieux sorties que la moyenne, avec une progression de 1,9 % sur la période, tandis que les grandes surfaces spécialisées de plus de 750 mètres carré auraient connu une hausse de 1,4 %. De leur côté, les parfumeries afficheraient un renforcement de 2 % sur ces huit mois.

« Ces résultats encourageants sont, d’une part, le fait d’une amélioration de la consommation des ménages estimée à +1,3% en 2019 par l’Insee, (+1,7%  prévue en 2020) et, d’autre part, le fruit de la multiplication des opérations de marketing, notamment digitales, développées conjointement entre bailleurs et commerçants », précise Gontran Thüring, délégué général du CNCC, qui fédère plus de 400 sociétés du secteur et de plus de 800 sites commerciaux, dont un sur cinq prennent place en centres-villes.

Des cœurs de ville où le Conseil National entend désormais se positionner en allié des commerces de rue, dont il a longtemps été la bête noire, dans leur transition numérique. « Il faut, que ce soit dans les centres commerciaux, en centre-ville ou dans le périurbain, qu'on se serve des outils des pure players pour faire nos métiers et renforcer nos chiffres d'affaires », nous expliquait en juin dernier son président Jacques Ehrmann, par ailleurs directeur générale du promoteur Altaréa-Cogedim,.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com