×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Champion (HanesBrands) a gardé la forme au premier trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 mai 2022

HanesBrands a annoncé vendredi dernier une hausse de 5% de ses ventes nettes au premier trimestre, notamment grâce à ses bonnes performances aux États-Unis et à l’étranger. La demande pour sa marque Champion ne faiblit pas.


Au premier trimestre, les ventes nettes atteignent 1,58milliard de dollars, avec des résultats en hausse aux États-Unis, sur les deux continents américains et en Europe - Champion


Basé à Winston-Salem, en Caroline du Nord, le groupe a réalisé des ventes nettes de 1,58 milliard de dollars (1,50 milliard d’euros), avec une forte demande pour ses marques aux États-Unis, sur les deux continents américains et en Europe.

Par catégorie, l’activewear voit ses ventes progresser de 23 millions de dollars (21,85 millions d’euros) soit 6% d’une année sur l’autre. La marque Champion réalise un chiffre d’affaires global en hausse de 6% par rapport à 2020. Par territoire, ses ventes croissent de 10% à l’étranger et de 2% aux États-Unis.

Mais contrairement à ce qu’espérait l’entreprise, le marché américain connaît toujours des difficultés d’approvisionnement. Dans le pays, environ 40 millions de dollars (38,01 millions d’euros) de commandes n’ont pas pu être honorés. Si les produits étaient arrivés à temps, les ventes de Champion aux États-Unis auraient affiché une croissance comprise entre 15 et 20% pour le trimestre, d’après les estimations de l’entreprise.

Toujours aux États-Unis, les ventes de vêtements d’intérieur gagnent 1,5% d’une année sur l’autre, un chiffre supérieur aux précédentes estimations du groupe. Ce bon résultat découle d’une augmentation de la surface de vente, de prix plus élevés et de positionnements plus cohérents. Malgré une croissance rapide l’année dernière, les ventes comparables sont dans le positif.

À l’étranger, les ventes augmentent de 7% hors effets de change d’une année sur l’autre. L’Europe, les deux continents américains et la Chine arrivent en tête de file. Au Japon, en revanche, les nouvelles sont moins bonnes : les ventes sont en baisse, hors effets de change, en raison de pressions continues dues au Covid. En Australie, la baisse des ventes est principalement due aux retards de livraison, affirme l’entreprise.

“Je suis très fier de notre équipe, capable de réaliser un nouveau trimestre de belles performances malgré les circonstances difficiles. Nous avons dépassé nos estimations de ventes et de bénéfices par action“, salue le PDG Steve Bratspies.

“Nos marques génèrent toujours une forte demande ce trimestre. Notre griffe Champion et nos firmes de vêtements d’intérieur accélèrent leur croissance sur deux ans.“

“Mais la conjoncture économique mondiale s’est significativement dégradée au cours des trois derniers mois. L’inflation accélère, les bouleversements liés au Covid-19 se poursuivent et les difficultés logistiques se multiplient. Dans ce contexte, nous nous concentrons sur les régions que nous contrôlons. Nous restons engagés auprès de nos équipes, nos marques et nos technologies, et je suis convaincu que nous allons pouvoir mettre en œuvre notre programme Full Potential.“

Pour le trimestre clôturé le 2 avril, le bénéfice net atteint 118 millions de dollars (112,12 millions d’euros) contre des pertes de 263 millions de dollars (249,89 millions d’euros) à la même période l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com