×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chanel dédie son premier rendez-vous littéraire à Lou Andreas-Salomé

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 févr. 2021

Le premier rendez-vous littéraire organisé par Chanel a eu lieu le week-end dernier dans le nouveau salon Haute Couture de la maison. Il était dédié à Lou Andreas-Salomé, une psychanalyste dont Nietzsche est tombé éperdument amoureux et avec qui Rainer Maria Rilke a eu une liaison. Elle était aussi l’amie de Sigmund Freud.


Charlotte Casiraghi - Photo: Chanel - Foto: Chanel



Ce premier "Rendez-vous littéraire rue Cambon" a pris forme d’une table ronde intercalée de débats et d’une série de lectures, avec l’ambassadrice et porte-parole Charlotte Casiraghi, l’écrivaine Sarah Chiche et l’historienne de la littérature Fanny Arama. La rencontre a eu lieu dans le nouveau salon du siège social historique de Chanel, récemment redécoré par Jacques Grange.

À l’ère du nationalisme primaire et de l’anti-intellectualisme, Lou Andreas-Salomé semble un premier sujet de choix. Cette brillante étudiante et libre penseuse, née en 1861 à Saint-Pétersbourg, fut l’une des premières femmes à aborder le sujet de la sexualité des femmes dans la psychanalyse.

Rainer Maria Rilke était âgé de seize ans de moins qu’elle lorsqu’ils se rencontrèrent ; elle-même avait 37 ans. L’écrivain austro-hongrois lui écrivit à cette époque des lettres d’amour enflammées, conduisant Sigmund Freud à affirmer qu’elle était "à la fois la muse et la mère attentive du grand poète".

"Je ne veux réaliser aucun acte qui ne te célèbre pas et ne prendre soin d’aucune fleur qui ne t’orne pas. Maintenant, je veux être toi. Et mon cœur brûle devant ta grâce comme l’éternelle lumière devant l’image de la Vierge Marie. Toi", lit Charlotte Casiraghi, assise sur un canapé devant l’un des paravents de Coromandel de la fameuse collection de Coco Chanel.

Imaginés par la directrice artistique de Chanel, Virginie Viard, et par l’ambassadrice et porte-parole de la maison Charlotte Casiraghi, ces rendez-vous se centrent autour du thème de l’émancipation et se plongent dans la redécouverte d’écrivaines et d’érudites chères à Gabrielle (Coco) Chanel et à Karl Lagerfeld, tout en donnant voix à des auteures contemporaines.

"Lou Andreas-Salomé ne se contentait pas de fréquenter et de séduire les plus grands esprits de son temps, provocant la fascination et le désir ; elle était elle-même une oratrice hors pair, une médiatrice, une traductrice, une théoricienne et une écrivaine", souligne Charlotte Casiraghi, qui avoue se sentir comme un enfant dans un magasin de bonbons lorsqu’elle se rend dans une librairie: "J’ai envie de tout acheter !"

Charlotte Casiraghi et Sarah Chiche ont aussi évoqué leur propre expérience avec les écrits de Lou Andreas-Salomé, qu’elles ont toutes deux découverts à l’adolescence. C’est Karl Lagerfeld qui a suggéré cette lecture à Charlotte Casiraghi à l’aube de son dix-septième anniversaire, tandis que Sarah Chiche a chiné son premier livre de la psychanalyste par hasard chez un libraire.

Cette première édition des "Rendez-vous littéraires rue Cambon" peut être retrouvée sur chanel.com ou à l’aide du hashtag Instragram #CHANELRendezvousLitteraires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Luxe
Divers
Salons