×
Publié le
24 août 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chanel met la main sur la tannerie italienne Gaiera Giovanni

Publié le
24 août 2020

Chanel renforce sa chaîne d’approvisionnement du cuir avec le rachat d’une nouvelle tannerie en Italie. Après Samanta l’an dernier, spécialisée dans les cuirs imprimés et embossés, la maison de luxe française a jeté son dévolu cette fois sur Conceria Gaiera Giovanni, son fournisseur depuis plus de dix ans pour les cuirs lisses et souples.


Conceria Gaiera Giovanni est spécialisée dans les cuirs souples - gaiera.it

 
Le groupe a confirmé à FashionNetwork.com "avoir opéré un rapprochement" avec l'entreprise italienne, sans donner de détails sur le montant de la transaction. "Cette décision a été motivée par des intérêts convergents : un besoin pour Gaiera de s’appuyer sur un partenaire solide, qui assure une visibilité à long terme à l’entreprise, et une volonté pour Chanel de sécuriser et d’accompagner une filière essentielle à son activité et à celle du luxe dans son ensemble", précise la maison dans une note.

Conceria Gaiera Giovanni a vu le jour en 1946 et est implantée à Robecchetto con Induno, non loin de Milan. L’entreprise est spécialisée dans la transformation et les traitements des peaux de chevreau, d’agneau et de veau. Elle travaille pour les maisons de couture depuis les années 1990. "Conformément à la stratégie de Chanel dans ce type d'opération, la tannerie continuera à collaborer avec tous ses clients", précise encore le groupe de luxe.

Fin 2018, Chanel avait annoncé qu'elle n'utiliserait plus de peaux exotiques pour ses collections en raison d’un approvisionnement éthique devenu trop compliqué à assurer. Depuis, le groupe a multiplié les acquisitions ou prises de participation auprès de différents acteurs de la filière du cuir, comme ses investissements dans les tanneries françaises Haas et l’espagnole Colomer Leather Group en 2018, l’italienne Samanta en 2019, ainsi que la tannerie alsacienne Degermann.

Le groupe s'est aussi emparé de deux mégisseries (tanneries d’agneau) en France entre 2013 er 2016. Avec cette nouvelle opération, le label de la rue Cambon ajoute un élément clé à la filière cuir qu’il est en train de construire en interne depuis quelques années. Une stratégie visant à sécuriser sa chaîne d’approvisionnement pour l'activité maroquinerie.
 
A noter que début juillet, Chanel a finalisé une autre acquisition en Italie, celle du fabricant piémontais de fils fantaisie Vimar 1991, qui a intégré Paraffection, la filiale du groupe regroupant les maisons et les savoir-faire des métiers d’arts.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com