×
Publicités
Publié le
15 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Changement à la tête de American Apparel & Footwear Association

Publié le
15 mars 2022

L'American Apparel & Footwear Association change de tête. C'est Sarah Clarke, en charge de la supply chain du groupe PVH Corp, qui prend pour deux ans la direction de l'instance représentative. Fonction précédemment occupée par le directeur des opérations d'Under Armour, Colin Browne, qui a tenu les rênes pendant deux ans de crise sanitaire. 


Sarah Clarke - PVH Corp



Sarah Clarke pourra s'appuyer sur son directeur adjoint Ted Dagnese, responsable de l'approvisionnement du groupe Lululemon Athletica. Le rôle de trésorier sera lui occupé par la présidente du groupe Goldbug, Katherine Gold, Tandis que le secrétariat repose entre les mains du CEO de BBC International, Josue Solano. Le tout pour un mandat que la nouvelle dirigeante indique vouloir placer sous le signe de l'agilité et de l'adaptation, à l'heure où s'accélèrent la transformation des modes de production et des comportements d'achat.

"Les antécédents de Sarah Clarke en matière de promotion de partenariats diversifiés et stratégiques sont vitaux et sans égal, à l'heure où nous continuons de naviguer dans les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale, et que nous entrons dans une période critique de négociations sur la politique commerciale", commente Stephen Lamar, CEO de l'association. "L'accent qu'elle met sur ce qu'il faut pour que les chaînes d'approvisionnement soient compétitives, durables et responsables, combiné à une perspective mondiale unique, sera extrêmement bénéfique".

L'AAFA revendique un millier de membres, qu'ils soient marques, enseignes ou industriels de la chaussure et de l'habillement. Une filière qui représenterait trois millions d'emplois outre-Atlantique, pour un chiffre d'affaires évalué à quelque 350 millions de dollars. L'association représente la filière mode à Washington sur les grands enjeux du moment. Ses dernières prises de position visent un projet de nouveau cadre légal pour le fret maritime américain (Ocean Shipping Reform Act). Les tarifs croissants et services de qualité aléatoires ont été dénoncés plusieurs fois ces derniers mois par l'AAFA.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com