×
Publicités
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
17 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chantelle devient la marque ombrelle du groupe de lingerie éponyme

Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
17 mars 2022

Le groupe français de lingerie Chantelle poursuit sa mue en 2022. Le début de l'année a été l'occasion de présenter sa nouvelle griffe de lingerie au positionnement sexy Chantelle X. Dans la foulée, il a ajouté la mention "by Chantelle" à ses deux autres marques Passionata et Femilet. Car aujourd'hui Chantelle veut s'affirmer en marque ombrelle, sous laquelle les autres peuvent s'abriter et mieux rayonner à l'international.


DR


"Dès 2017, nous avions décidé de réunir toutes les marques sous un même chapeau, exprimant ainsi la volonté de partager des valeurs communes entre elles et de faire passer le message au consommateur final que - malgré leur positionnement différent mais complémentaire en termes de style, de coupe et de prix - elles appartiennent au même groupe", explique Fabio Ponzano, vice-président de Chantelle en charge des marchés italien, suisse, espagnol et portugais, à FashionNetwork.com.
 
"Dans cette démarche, une marque comme Chantal Thomass, dont l'identité est très forte, ne se prêtait pas à devenir 'by Chantelle'". Fin 2021, le groupe a ainsi cédé le réseau de distribution Orcanta et du label Chantal Thomass à l'entrepreneur français Thierry Le Guénic, afin de se concentrer sur la marque Chantelle et ses extensions de gamme.

Des quatre actifs restants de l'entreprise, Chantelle, Passionata, Femilet et Chantelle X, le nouveau venu est celui qui affiche le positionnement le plus élevé: le prix d’un soutien-gorge du label entre 75 et 130 euros. Si toutes ces marques sont associées à l'univers de la lingerie, elle proposent aussi quelques pièces de prêt-à-porter, notamment du loungewear. En 2022, Chantelle dévoilera en outre sa première ligne d'activewear, qui comprendra des soutiens-gorge de sport, mais aussi des leggings et des tops, avec un lancement prévu pour l'automne-hiver 2022/23.


Fabio Ponzano, vice-président du groupe Chantelle - Foto: Chantelle


Fondé en 1876, le groupe de lingerie de la famille Kretz est présent dans quelque 10.000 magasins dans le monde et compte plus de 170 Darjeeling en France, 100 Livera aux Pays-Bas et 30 sous la bannière Chantelle entre la France et le magasin de Milan.

Avant la crise, son chiffre d'affaires annuel était de quelque 350 millions d'euros. "Au cours de l'exercice 2021, nous n'avons pas encore totalement retrouvé les chiffres de 2019, mais nous nous en sommes rapprochés", se limite à dire Fabio Ponzano. La France reste son premier marché, avec un peu moins de 50% du chiffre d'affaires, suivie  par l'Allemagne (20%) et les Etats-Unis.

"La terrible situation en Russie ne nous met pas en difficulté particulière, assure Fabio Ponzano, car nous n'avions là-bas qu'un seul distributeur, très intéressant pour nous, mais dont les chiffres au niveau du groupe ne nous posent heureusement aucun problème".


La gamme SoftStretch - Foto: Chantelle


"Nous avons d'autres projets à venir: l'ouverture d'un flagship à Dubaï et, d'ici le second semestre 2022, l'ouverture de notre e-commerce en Italie et dans d'autres pays (après la France, les États-Unis et l'Allemagne, où il est déjà présent, ndlr)", conclut le dirigeant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com