×
4 923
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 sept. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chargeurs : bénéfice net en recul au premier semestre

Par
AFP
Publié le
12 sept. 2019

Paris, 12 sept 2019 (AFP) - Le groupe industriel Chargeurs a enregistré un bénéfice net presque divisé par deux au premier semestre, pénalisé notamment par des charges liées aux acquisitions, alors que les ventes progressaient de 13,6% dans une conjoncture jugée "plus volatile".


Chargeurs


Le bénéfice net a atteint 8,3 millions d'euros, contre 15,3 millions un an auparavant, selon un communiqué du groupe jeudi. Une série de charges exceptionnelles liées aux acquisitions et réorganisations et à des regroupements d'entreprises, ont pesé à hauteur de 4,9 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires semestriel s'est élevé à 326,1 millions d'euros (contre 287,1 en 2018), soutenu par les acquisitions et la croissance organique retrouvée au deuxième trimestre. Mais à périmètre et changes constants, les ventes sont en repli de 1,9%.

Le PDG de Chargeurs, Michael Fribourg, cité dans le communiqué, a mis l'accent sur "une performance courante à haut niveau", réalisée "en faisant le choix d'intensifier et d'accélérer (les) actions de fond" pour développer l'activité.

Chargeurs a confirmé son objectif d'atteindre un milliard d'euros de chiffre d'affaires d'ici à la fin 2021.

Le PDG a également annoncé un objectif de taux de marge opérationnelle "normative" supérieure à 10% à partir de 2022.

Pour 2919, le groupe vise une hausse du chiffre d'affaires et table sur un résultat opérationnel des activités supérieur à celui de 2018.

Sur le premier semestre, le résultat opérationnel des activités (22,7 millions d'euros, -8,5%) a pâti de l'intensification des investissements et a aussi été pénalisé par la conjoncture dans sa principale division, les films de protection (Chargeurs Protective Films) en baisse de 5,3%.

Les autres divisions du groupe sont en croissance sur le semestre, notamment le pôle Fashion Technologies (entoilage pour l'habillement) en hausse de 56,5%, toujours soutenu par l'acquisition en 2018 de l'américain PCC Interlining.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.