Charles Jourdan :''le gouvernement mobilisé depuis plusieurs mois'', selon Novelli

Le secrétaire d'Etat aux Entreprises, Hervé Novelli, souligne vendredi 21 décembre que le "gouvernement est mobilisé depuis plusieurs mois" concernant l'entreprise Charles Jourdan à Romans (Drôme) et que son rendez-vous avec les salariés a été "fixé bien antérieurement" à la visite de Ségolène Royal.


Charles Jourdan campagne publicitaire automne-hiver 2007

Dans un communiqué, M. Novelli "confirme" qu'il recevra le 3 janvier les salariés de Charles Jourdan, sous le coup d'une liquidation judiciaire, et précise que ce rendez-vous avait été fixé "bien antérieurement" à la visite faite jeudi par la responsable socialiste sur le site de l'entreprise.

"Le gouvernement est mobilisé depuis plusieurs mois pour assurer la pérennité de l'entreprise Charles Jourdan", indique-t-il. C'est d'un "commun accord avec les élus locaux et les organisations représentatives du personnel (...) que la date de l'audience a été fixée au 3 janvier".

"En effet, à cette date, les candidats à un plan de reprise se seront fait connaître", souligne le secrétaire d'Etat. L'entretien "permettra donc d'aborder les modalités d'un accompagnement par l'Etat du repreneur, mais aussi quels moyens seront mis en oeuvre pour accompagner le reclassement des salariés et la revitalisation du territoire".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversCampagnes
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER