×
Par
AFP
Publié le
30 nov. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chaussure : GBB (148 salariés) en redressement judiciaire près de Cholet

Par
AFP
Publié le
30 nov. 2005


CHOLET, 30 nov 2005 (AFP) - L'entreprise GBB (Georges Biotteau et Cie/chaussures d'enfants), qui emploie 148 salariés à Beaupréau, près de Cholet, a été mise en redressement judiciaire mercredi par le tribunal de commerce d'Angers (Maine-et-Loire).

GBB avait présenté il y a un mois un plan de restructuration prévoyant l'arrêt de sa production en France et la suppression de 99 de ses 148 emplois en Maine-et-Loire.

Cette décision fait suite au refus des partenaires financiers de l'entreprise d'accepter ses propositions d'étalement des créances. Reprise en novembre 2004 par le groupe autrichien Shoe and Shirt, GBB a déjà essuyé un plan social en début d'année (107 suppressions d'emplois).

"La mise en redressement devenait inévitable", a expliqué son directeur, Georges Delrieu, lors d'une conférence de presse, précisant que 5 à 10 postes supplémentaires devraient être conservés par rapport au plan initial.

Par ailleurs, l'entreprise a assigné son ancien PDG en référé devant le Tribunal de grande instance d'Angers, pour, notamment, faute de gestion, absence de contrôle et infraction aux législations sociales.

Deux plaintes avaient déjà été déposées contre l'ancien directeur financier de GBB, qui sera jugé le 5 décembre par le tribunal correctionnel d'Angers pour détournement de fonds et abus de biens sociaux.

La direction de GBB le soupçonne d'avoir détourné pour près de 400.000 euros. "On a découvert que les bilans comptables de l'entreprise avaient été faussés depuis 2000 et fictivement améliorés, et tout un tas d'autres malversations financières", a expliqué M. Delrieu.

GBB a produit en 2004 près de 600.000 paires dont 22% ont été exportées. Son chiffre d'affaires annuel avoisine les 16 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.