×
Publicités

Chaussure : la fédération récompense la créativité des étudiants

Publié le
today 16 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dans le cadre de son concours « Mes Chaussures Préférées, une collab’ Etudiants X Manufactures », la Fédération Française de la Chaussure a cette année primé deux jeunes créatrices, Lauriane Paradis et Nolwenn Darras, étudiantes du Lycée de la Mode de Cholet. Le thème était cette année « la Chaussure de demain : nouvelles matières, innovation technique ».


FFF


La première a ainsi imaginé La Grue, une sandale inspirée par l’univers de l’architecture et par la façade du Centre Pompidou en particulier, en utilisant sac recyclé, vachette lisse et vachette lisse mâte. La seconde s’est quant à elle tournée vers un modèle running, Oil Spills, inspiré de la pollution marine, réalisé en cuir de vachette lisse, mesh et maille piquée Lycra, et adoptant notamment un système de fermeture tiré des sacs étanches.

Le coup de cœur du jury est pour sa part allé aux boots Wom For Working Women, de Léa Bourget, au croisement de la chaussure de chantier, de la féminité et du textile 3D. Trois autres modèles avaient été retenus pour la dernière étape de la compétition. Concouraient ainsi les escarpins Adaptation, d’Emilie Delemotte, en matériaux naturels ou recyclés, ainsi que les derbys Eco Shoes, d’Anaïs Bouchut, mêlant cuir, caoutchouc et bambou. Sans oublier les escarpins Charles IX « Salo’me2 », d’Eugénie Crescence, avec ses deux attaches amovibles pouvant être interchangées.


FFF


La compétition avait réuni 17 élèves de trois établissements tricolores : le Lycée d’Alembert de Paris, le Lycée du Dauphiné de Romans-sur-Isère et le Lycée de la Mode de Cholet. Les six finalistes ont été par la suite invités à réaliser un prototype en collaboration avec une entreprise française.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com