×
6 761
Fashion Jobs
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Executive Assistant & Project Coordinator H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion Pricing (H/F)
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Formation Multi Sites (Retail Learning) Mode Luxe
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
29 mars 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chaussure: le renouveau de Romans passe par la jeune création

Publié le
29 mars 2013

L’histoire de Romans est intimement liée à celle de la chaussure. Réunissant dans un périmètre restreint les peaux, les bois et l'eau, cette ville de la Drôme a longtemps été le berceau de l’industrie du chaussant de luxe, jusqu’à son déclin au début des années 2000. Aujourd’hui, 3000 personnes officient dans la filière cuir - les trois quarts dans la chaussure - moitié moins qu’au début du XXe siècle. Cependant, si le nombre d’ouvriers et le volume de chaussures produites ont réduit comme peau de chagrin, le nombre d’entreprises est selon Philippe Drésin, le maire PS de Romans, resté à peu près le même. Ces dernières années, de jeunes sociétés ont même réinvesti la ville. Des entreprises qui, soutenues par la politique de la Ville, ont décidé de capitaliser sur le succès du "Made in France" et sur la réputation de Romans en matière de chaussures de luxe.

Romans qui se tourne vers la jeune création est le berceau de la chaussure haut de gamme. En haut: le cousu goodyear chez Robert Clergerie et des escarpins de la marque. En bas chez Laure Bassal, la découpe du cuir et les ateliers.


Parmi elles, la marque de chaussures Made In Romans (groupe Archer), les chaussons Soft’in ou encore le créateur de 25 ans Vincent Bottesi. Ce dernier a repris en janvier les locaux et les machines de production de Pôle Cuir ; une structure lancée en 2011 qui avait pour mission de promouvoir et soutenir l’activité de la chaussure romanaise. L’objectif pour ce jeune créateur/entrepreneur, concevoir sa propre collection de chaussures de luxe à Romans mais également réaliser les prototypages de jeunes créateurs (lire notre article Vincent Bottesi se lance dans la chaussure de luxe depuis Romans).

La création, un pare-feu contre la crise
Des synergies s’esquissent avec les acteurs historiques de la région. Pierre Caty, fondateur de la marque Laure Bassal, débute tout juste une production pour la créatrice Jancovek. L’homme, qui produit chaque jour pour sa propre marque 35 paires de chaussures haut de gamme vendues en multimarques et dans ses deux boutiques, envisage cependant ces collaborations comme des compléments de revenus. "Cela fait trois ans que j’entends parler de la crise, mais je ne la ressens que depuis le mois de janvier. J’ai vu mes ventes dans la boutique de Paris chuter de 30% et de 40% dans celle d’Aix en Provence", explique-t-il.

En effet, selon la Fédération Française de la Chaussure (FFC) en 2012 en France, le chiffre d’affaires de la chaussure atteint les 830 millions d’euros alors qu’il dépassait les 861 millions en 2011. Des résultats largement impactés par la baisse globale de la consommation dans l’Hexagone alors que les exportations représentent, elles, 2 milliards d’euros contre 1,7 milliard en 2011.

Le "Made in France" continue de séduire l’international
Ainsi, pour Jean-Pierre Renaudin le président de la FFC, si la chaussure française doit miser sur le design et la création - la FFC a ainsi mis en place, avec le Conseil national du cuir (CNC) la fédération de la maroquinerie et les principaux industriels, l'association ADC (Au-delà du cuir) pour soutenir et financer des projets de jeunes créateurs - l’international est un axe de développement majeur, emmené par le succès du "made in France", particulièrement apprécié aux Etats-Unis, en Russie, au Moyen-Orient et en Asie.

Et à ceux qui affirment qu’il est impossible de lutter contre la production chinoise, Jean-Pierre Renaudin oppose sa vision des choses: "Aujourd’hui 60% de la production mondiale de chaussures se fait en Chine mais, avec la hausse des salaires et la montée du yuan, cela devrait, je pense, baisser de 30%. Il faut donc s’attendre à un redoux en Europe". Un redoux qui profiterait à l'Europe de l’Est et au bassin méditerranéen pour la production alors que la création et le haut de gamme resteraient dès lors en Italie ou en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com