Chez Dsquared2, Bruce Lee sert de prétexte à un dialogue entre Orient et Occident

Aucune marque milanaise ne semblait plus optimiste cette saison que Dsquared2, dont la collection inspirée par Bruce Lee était une véritable déclaration de mode, à la fois martiale et nocturne.


Voir le défilé
Dsquared2 - Printemps-été 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula
 
La maison italienne a présenté son défilé dans le cadre d'une fête vénéneuse, mise en scène dans un « jardin » juste en face d'une usine milanaise, l'emplacement parfait pour cette collection printemps-été 2020.

« Jardin » entre guillemets, car l'espace était en fait une vieille cour délabrée, habilement aménagée avec de grandes surfaces de faux gazon. Ce qui n'a pas entaché l'énergie de la fête, ni les vêtements présentés par la marque.
 
Le duo de créateurs derrière la marque, Dan et Dean Caten, est resté jeune, presque éternellement. Ils continuent de traîner dans les boîtes de nuit pour comprendre et prévoir ce que les jeunes ont envie de porter, notamment le soir.
 

Voir le défilé
Dsquared2 - Printemps-été 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula

Pour cette saison, Dsquared2 est en phase avec l'ambiance post-coloniale qui règne à Milan. Dolce & Gabbana s'est inspiré de l'élégance chic de la force expéditionnaire britannique pour son show de samedi, quand Prada avait fait défiler des kilomètres de tissu kaki sur l'homme à Shanghai.
 
Ce sont Dean et Dan, bien sûr, qui se sont le plus amusés avec le concept - en ouvrant le bal avec des shorts militaires, des bottes découpées et une parka mémorable, imprimée d'un fantastique motif de tigres et de plumes de paon sur un paysage tropical et printanier.

Les jeunes gens et les gangsters frimeurs portent leur boxer visible en haut de leur pantalon depuis une vingtaine d'années, mais une fois de plus les frères Caten ont eu une idée rafraîchissante, avec une version « funky preppie » : des boxers aux tons exotiques, imprimés de motifs vaguement chinois, portés sur des jeans indigo ou des pantalons cargo tout droit sortis du Pont de la rivière Kwaï . Leur version bleu électrique d'une combinaison de combat soviétique était tout aussi géniale, comme leur parka en imprimé tigre. De l'humour pour une déclaration de mode cool et audacieuse.


Voir le défilé
Dsquared2 - Printemps-été 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - © PixelFormula

Sur des morceaux de Rio Negro ou de Saiko jaillissant d'un imposant système audio, les deux hommes ont envoyé soudainement une vingtaine de looks féminins. On a été soufflé par ce mannequin noir sculptural encore inconnu : elle était vêtue d'un justaucorps corseté d'or et d'une veste historique. Naomi, tu es prévenue, tu as enfin une héritière.

Comme les garçons, plusieurs filles portaient des tee-shirts et des tops Bruce Lee, résumant l'ambiance du défilé, de la collection et de la maison : un panache qui s'affiche sans complexe.

Et, tout comme Bruce Lee a changé la façon dont les Occidentaux regardent l'Asie et les Asiatiques, cette collection pourrait bien modifier tout en subtilité la façon dont les Asiatiques perçoivent la mode italienne.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER