×
Publicités
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
14 sept. 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chez Coach, esprit bord de mer avec le chanteur Lil Nas X en vedette

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
14 sept. 2022

Stuart Vevers a perfectionné l’art de raconter des histoires dans ses défilés Coach, jusqu’à en faire de véritables pièces de théâtre. Le défilé printemps 2023 de la griffe n’a pas fait exception, avec une vision new-yorkaise de la plage en guise de décor, pour faire passer le message: au printemps, Coach met en avant ses pièces en cuir dans toute leur fluidité.


Coach Collection Printemps-été 2023 à New York - Coach


"On avait un endroit en tête, que j’avais envie de faire exister. Ces personnages donnent vie à des histoires qui auraient pu avoir lieu un jour sur une jetée new-yorkaise", a expliqué Stuart Vevers en coulisses, après le défilé.

Pour ce faire, il convoque un cow-boy, un marin, un jeune couple hétéro, une famille de vogueurs de ballroom, et une espèce de détective avec un ballon rouge. Tous vêtus de tenues en tissu monogrammé Coach, ils se croisaient avec naturel devant un faux coucher de soleil.

Alors que le décor façon ponton s’éclairait, ses mannequins aussi ont raconté une histoire, en petit groupe et séparément, en arpentant la scène pour faire passer le message de la marque pour la saison, du cuir, à tous les coups: cette fois, pour les beaux jours!

"J’ai joué sur l’idée du cuir pour dévoiler davantage de peau sur cette plage version New York – Coney Island, Rockaway, Jones Beach ou les jetées – surtout après avoir passé la nuit dehors: on saute dans un train et on va à la plage, en gardant la même veste, peut-être, mais en se déshabillant pour patauger dans l’eau", a-t-il précisé.

Il propose donc des chemises d’ouvrier anguleuses et oversized, pour tous les sexes, souvent associées à des méduses ou des baskets portées jambes nues. Un nouveau sac "Tabby" style messenger apparaissait sur presque tous les looks, un peu façon cartable à livres.

Les vignettes se sont enchaînées pour mettre en scène un pêcheur revisité avec des empiècements en maille colorée, des robes en satin aguicheuses moulantes et évasées portées avec des babies, des manteaux mi-robe mi-veste en cuir, des pulls de style universitaire et des robes qui proclamaient "Coach" dans une série de cinq looks, une lettre sur chaque. Toutes les tenues sont pour tout le monde et n’importe qui peut les porter. Les références à l’univers scolaire étaient inconscientes, mais pas fortuites, précise Stuart Vevers.


Coach collection Printemps/été 2023 à New York - Coach


"C’est peut-être parce ça respire la jeunesse. Depuis notre retour sur les podiums au printemps dernier, j’ai eu le sentiment que c’était le moment de nous tourner vers la prochaine génération" ajoute-t-il, reconnaissant qu’il y avait quantité de Tiktokeurs au premier rang. Mais aussi des stars plus traditionnelles comme le joueur américain de basket-ball P.J. Tucker.

Doja Cat, Charli XCX, Moses Sumney, Coi Leray, et Debby Ryan étaient là, parmi d’autres. En parlant de caution star-système, Lil Nas X, aka Montero Lamar Hill, a défilé et clôturé le show.

La marque a annoncé que le rappeur iconoclaste, qui revendique pleinement ses préférences homosexuelles, sera son nouvel ambassadeur. Cette décision a été prise dans la foulée du travail accompli par Stuart Vevers pour l’habiller sur sa dernière tournée.

Le directeur de la création s’inspire des jeunes générations pour orienter le look de ses collections de plus en plus asexuées.

"Iels sont comme ça: c’est beaucoup plus fluide. On discute avec les tops et on voit ce qui les intéresse. C’est inspirant et ça donne envie d’assembler les choses de façon plus fluide", remarque-t-il, ajoutant que la marque fait des castings sauvages, en quête de personnalités qui ont un vrai sens du style.

Cette attention portée aux jeunes est particulièrement appuyée dans son travail sur les pièces en cuir en fin de vie, qui ont été retravaillées pour créer de nouveaux vêtements vus sur le podium (comme le gilet et le short en cuir arborés par Lil Nas X pour clôturer le défilé).

Cette approche circulaire appuie une autre mission importante pour la marque: le projet (Re)Loved.


Coach collection Printemps-été 2023 à New York - Coach


"On prend un sac en fin de vie, et on le rénove ou on le customise. Si ce n’est pas possible, on le démantèle et on le recrée, en donnant des indications aux artisans. On est en train de recruter des artisans créatifs pour faire ça, parce qu’on se développe énormément dans ce domaine", explique Stuart Vevers.

Ce discours a beaucoup plu à la gouverneure de l'État de New York Kathy Hochul, assise au premier rang pour son premier défilé Coach. Elle a évoqué le sens de sa présence ici à FashionNetwork.com: "Je voulais vraiment assister au défilé d’une griffe américaine iconique et qui se démarque, et il fallait absolument que ce soit Coach. Ils font un tel travail sur leur développement: je suis à fond pour plus d’emplois, plus d’enseignes, plus de présence sur Internet, et je ferai tout ce que je peux pour appuyer une marque telle que Coach", a déclaré la gouverneure avant le défilé.

Elle a aussi saisi l'occasion du défilé pour annoncer un financement de 10 millions de dollars pour le Centre d’innovation de la mode. Dans son entretien avec FashionNetwork.com, Kathy Hochul a par ailleurs souligné l’importance de préserver les activités de confection.

"Ce savoir-faire, ces gens qui brodent les perles des costumes de Broadway, est une science et un art transmis de génération en génération. Si on perd les anciens, sait-on quels talents viendront les remplacer? C’est là-dessus que je me concentre: trouver la prochaine génération pour maintenir ces emplois, la classe créative et le génie en perpétuelle évolution", a-t-elle souligné.

"C’est un secteur solide, mais suite à la pandémie, beaucoup de créateurs, de couturières et de vendeurs de tissu ont dû tout simplement essayer de survivre. Nous nous rendons compte de ce que nous avons failli perdre, et notre mission à présent, c’est de les aider à reconstruire. C’est un vrai défi. Certains sont partis, alors on doit leur rappeler que New York est l’épicentre de la mode mondiale, et qu’on veut attirer les professionnels de la mode les plus talentueux", a-t-elle ajouté.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com