×
6 894
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

China Connect, le rendez-vous pour mieux appréhender le marché chinois revient mi-mars à Paris

Publié le
today 15 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le rendez-vous parisien dédié au commerce avec l’empire du Milieu revient à Paris pour une neuvième édition les 12 et 13 mars 2019. Il se penchera sur les différents marchés chinois, tant en termes de générations que de régions, avec un regard porté sur la montée en puissance de l’outdoor et des loisirs, la beauté et les spécificités marketing liées à la Chine.


La neuvième édition se tiendra les 12 et 13 mars à la Maison de la Chimie - China Connect


Le rendez-vous, qui se tiendra à nouveau à la Maison de la Chimie (Paris VIIe), abordera des sujets aussi divers que le paiement, l’influence, le géomarketing ou encore la reconnaissance faciale. Seront ainsi présents des responsables de l’application chinoise de partage de vidéos courtes Tiktok, dont le succès à l’international auprès des jeunes internautes dépasse celui de Wechat.

Wechat, dont la maison-mère a noué des liens l’an passé avec Carrefour, acteur de la grande distribution qui sera représenté à l'événement par sa vice-présidente Chine qui viendra parler de stratégie omnicanale. L’entreprise de marketing China Skinny abordera de son côté la question de la variété des sous-cultures chinoises, qui implique parfois de subtiles adaptations des discours marketing.

La marque Suunto, propriété du groupe Amer Sports acquis l’an passé par le chinois Anta Sports, viendra détailler sa stratégie pour faire de ses montres connectées l’une des marques favorites des clients chinoises, sur fond d’explosion local du marché de l’outdoor.

La cosmétique, dont la Chine est le premier consommateur mondial, sera notamment abordée par le spécialiste français des cosmétiques personnalisés Ioma, racheté par Unilever et parti conquérir la Chine.

Le BHV Marais viendra pour sa part expliquer comment il a contourné son déficit de notoriété en Chine face à sa grande sœur, Les Galeries Lafayette, en recourant aux réseaux sociaux.  Isolde Andouard , l'actuelle CEO Asie-Pacifique de Ba&sh,  évoquera quant à elle le déploiement de Maje, auquel elle a pris part dans le cadre de ses précédentes attributions. Le luxe et l’art seront sans surprise abordés par plusieurs intervenants, avec notamment le directeur du British Museum.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com