×
Publicités
Publié le
6 avr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chine Belgian Design étend son influence

Publié le
6 avr. 2009

Chine Collection, ce sont des vêtements évanescents aux teintes douces et étouffées. Devenue Chine Belgian Design l’an passé, la marque belge ne compromet pas le style romantique et la féminité exacerbée qui la caractérisent. Dotée d’un nouveau directeur artistique en la personne de Tim van Steenbergen, elle évolue fidèle à elle-même, tant dans l’univers de ses collections que dans l’ampleur de sa distribution internationale. Un avenir paisiblement aventureux que nous dévoile le fils de son fondateur et directeur général, Fabrice Duchêne.


Silhouettes prêt-à-porter et lingerie composant la collection automne-hiver 2009/2010

Premier acte de cette évolution : l’arrivée de la lingerie au sein des points de vente de la marque à compter de sa collection printemps-été 2009. Une diversification qui permet à Chine Belgian Design « de jouer le jeu des multimarques en proposant une offre multiple et la plus complète possible dans un environnement pourtant monomarque », confie Fabrice Duchêne. C’est d’ailleurs en ce sens que les lignes de maroquinerie et de chaussures gagnent de l’ampleur de saison en saison.

Distribués – pour le moment – dans les seuls points de vente existant de la marque, les sous-vêtements sobres et sensuels optent pour le simple jeu du blanc et du noir, se font chair parfois, tranchant harmonieusement par la simplicité de leurs lignes avec les motifs élégants du prêt-à-porter.

Avec pour leitmotiv l’image enveloppante et mélancolique du tableau de Millais représentant une Ophelia gisant dans un cours d’eau, les vêtements sont comme ravinés par les eaux qui auraient pu s’y infiltrer. Matières fluides et couleurs diluées accompagnent avec délicatesse une lingerie sculptant le corps de celle qui s’y love.


Pièces de lingerie proposées par Chine Belgian Design pour l'automne et l'hiver prochains

Leggings, shorty taille haute et gainant, brassière à agrafes apparaissent ça et là sous une pièce d’habillement. Un subtil jeu de dessus-dessous reconduit pour l’automne-hiver 2009/2010. Une saison au cours de laquelle primeur sera faite au chatoiement d’un Pollock et à l’élégante androgynie d’une Kathryn Hepburn.

Le second acte que Chine Belgian Design compose se porte sur son réseau de distribution. Privilégiant la prudence avant même le marasme économique que l’industrie de la mode connaît depuis près de six mois, la marque, qui compte une petite dizaine de boutiques en ses terres d’origine et près de deux cent cinquante points de vente dans le monde, aimerait pouvoir faire un pas de plus à Paris.

Installée sous les arcades de la rue de Castiglione dans le Ier arrondissement depuis près de trois années, Chine Belgian Design pourrait bien inaugurer un second point de vente dans la capitale française. « Nous cherchons un emplacement Rive droite, non loin de l’avenue Montaigne », confirme Fabrice Duchêne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com