×
5 834
Fashion Jobs
MAJE
Responsable Production Accessoires - CDD H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit - PAP Homme Premium (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Planification - PAP Femme Maison Française de Luxe (F/H) CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur - PAP Luxe (H/F)
CDI · PARIS
EKYOG
Directeur Generale
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Gestionnaire de Stocks H/F
CDI · PARIS
BONPOINT
Gestionnaire de Stock / Conseiller de Vente - Flagship F/H
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
CONFIDENTIEL
Directeur Des Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial & Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BALMAIN
Coordinateur.Rice Transport Amont ou Aval H/F
CDI · PARIS
MAISON CLOSE LINGERIE
Responsable Des Ventes Wholesale International
CDI · MARSEILLE
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires Cuirs H/F
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Chef de Produit
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Des Ventes H/F
CDI · AMIENS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Des Ventes H/F
CDI · LILLE
LACOSTE
CDI - Senior Demand Planner Emea jv &Amp; Partners F/H
CDI · PARIS
TAPE À L'OEIL
Chargé de CRM H/F
CDI · WASQUEHAL
GROUPE IKKS
Chargé(e) de Paramétrage (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
BLUE BOX
Responsable de l’Identité Visuelle et Merchandising France H/F
CDI · L'UNION
BLUE BOX
Directeur Retail France H/F
CDI · L'UNION
BLOCH CONSULTING
Responsable Régional Partners Lacoste (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
12 mai 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chine: du "Made in" au "Designed in"

Publié le
12 mai 2010

La Chine abreuve le monde entier de ses textiles à bas prix, mais aujourd’hui le premier exportateur mondial a de nouvelles ambitions: mettre sur le devant de la scène la création chinoise, autrement dit faire oublier le "Made in" au profit du "Designed in". A l’occasion du salon Chic qui s’est tenu du 26 au 31 mars à Pékin, FashionMag.com a rencontré des créateurs chinois et acteurs du marché qui expliquent leur vision de la création chinoise.

Get the Flash Player to see this player.

"Nous aimerions montrer au monde entier que la mode chinoise ne se résume pas seulement à la fabrication", explique Jordan Zeng, directeur de projet au China World Trade Center. En effet, si le géant chinois connu pour sa puissance de frappe en termes d’exportations*, la Chine abrite aussi un nombre croissant de créateurs qui n’attendent que de s’internationaliser. D’ailleurs les écoles de mode et de design se multiplient dans l’Empire du Milieu et la réputation des créateurs et non moins voisins japonais et coréens est pris pour exemple. "Dans notre création nous suivons un peu la tendance japonaise « filles de bonnes famille »", souligne la dynamique créatrice de chapeaux Yoyo Kong.

Priorité au marché local
Le styliste Jie Sie explique quant à lui sa vision de la mode chinoise: "Elle ne peut pas se résumer à une simple extravagance ; car les Chinois ont toujours besoin d’un juste milieu: d’une mode qui allie tradition et nouvelles tendances". Car avant de s’intéresser à la scène internationale le créateur pense avant tout au marché domestique. "Les entreprises locales sont celles qui connaissent le mieux le marché local. Les créateurs doivent donc s’adapter avant tout aux habitudes des Chinois". Et avec le quart des habitants de la planète, la Chine est le plus gros vivier de consommateurs de textile au monde et les Chinois de porter un intérêt croissant à la mode "Il n’est pas rare de voir des consommateurs économiser un mois de salaire pour acquérir un produit de marque convoité", explique Frank Delpal, économiste l’IFM.


Défilé sur le salon Chic de Pékin

Trouver son ADN
Mais pour conquérir marché local comme la scène internationale, la création chinoise doit trouver son ADN. Car pour l’instant les griffes chinoises restent en quête d’identité et optent par exemple souvent pour des noms aux consonances occidentales à l’image de la griffe Exception. "Les marques chinoises ne sont pour l’instant pas en mesure de supporter la création extérieure. La plupart des griffes dans l’air du temps viennent de Hong Kong", concède Gérard Roudine, consultant des organisations professionnelles et agent de Chic en France. Ce spécialiste du marché chinois souligne toutefois que: "Quand les stylistes chinois se conforteront réellement au monde extérieur, la mode chinoise pourra s’imposer car il n’existe pas un domaine où la Chine ait échoué".

* Selon l’IFM les exportations d’habillement venant de Chine ont d’ailleurs augmenté de 23 % sur les deux premiers mois de l’année 2010 à 110,5 milliards de yuans (+29 % vers la France)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com