×
2 149
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
10 avr. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chine : Intertextile et Chic Shanghai se replient sur Shenzhen en juillet

Publié le
10 avr. 2020

Prévus en mars à Shanghai, les grands salons chinois du textile-habillement espéraient pouvoir trouver de nouvelles dates sur le même site. Mais la reprise plus lente qu'espérée en Chine les pousse à finalement se replier sur leurs salons satellites de Shenzhen fixés du 15 au 17 juillet prochains. Avec des aménagements prévus pour les exposants attendus en mars dernier.


Chic Shanghai



"Depuis l'annonce du report, nous avons toujours eu l'intention de tenir les éditions de Shanghai de chaque foire cette année", explique Wendy Chen, directrice générale de Messe Frankfurt Hong Kong, co-organisateur d'Intertextile. "Cependant, c'est avec regret que cela n'est plus possible d'un point de vue logistique en raison de la propagation mondiale du virus. Étant donné l'importance de ces foires pour le secteur textile mondial et notre désir de soutenir les efforts de l'industrie pour revenir à la normale le plus rapidement possible, nous allons maintenant offrir à nos exposants une plateforme pour présenter leurs collections à Intertextile Shenzhen à la place."

Ex-Intertextile Pavilion Shenzhen, le salon Intertextile Shenzhen avait en juillet 2019 rassemblé 1.065 exposants, et entendait atteindre le cap des 2.000 cette année grâce à un nouveau site : le Shenzhen World Exhibition and Convention Center, le "plus grand site d'exposition du monde",  situé à proximité de l'aéroport international de Shenzhen Bao'an, ainsi que de la ville de Dalang, fief de l'industrie locale de la mode.

Les exposants d'Intertextile Shanghai et de Yarn Expo Shanghai vont se voir proposer l'option de participer à l'édition de Shenzhen. Reste à savoir quelle part des 4 400 entreprises exposantes attendues en mars préféreront s'en remettre à l'édition de Shanghai toujours prévue fin septembre.

L'édition de septembre dernier marquait le 25ème anniversaire du rendez-vous, co-organisé par Messe Frankfurt, le China Textile Information Center, et le sous-conseil chinois à l'industrie textile (CCPIT), organisme national dont le président confiait en février à FashionNetwork qu'il faudrait au moins six mois à l'industrie chinoise pour retrouver un semblant de normalité (relire notre interview).

Un baptême du feu pour Chic Shenzhen



Chic Shenzhen est pour sa part une nouveauté dans le calendrier des salons chinois. Sa création n'attendait plus que la livraison du nouveau centre d'exposition de Shenzhen. Le salon est pensé comme une déclinaison de Chic Shanghai. Mais, à la différence de son aîné qui avait quitté Pékin pour rejoindre Intertextile à Shanghai et se rapprocher de la Fashion Week locale, ce nouveau rendez-vous n'aurait en temps normal pas vocation à rayonner à l'étranger.


Le nouveau centre d'exposition de Shenzhen - DR


"Pour nos exposants et visiteurs, l'industrie et le commerce, le contact avec le marché est essentiel", expliquait ainsi en début d'année le président du rendez-vous Chen Dapeng, qui dirige par ailleurs la China National Garment Association. "Il est important de relancer l'activité dès que possible et de retrouver le chemin de la normalité. En organisant exceptionnellement l'événement de printemps de Chic Shanghai à Shenzhen en juillet, Chic, en tant que partenaire de longue date de l'industrie, veut lui fournir la plateforme nécessaire pour y parvenir".

Co-organisé par le CCPIT et le China World Trade Center, Chic avait comme Intertextile espéré pouvoir simplement reporter son édition de mars. Le nouveau rendez-vous tablait à l'origine sur 2.000 exposants réunis sur une surface de 10.000 mètres carrés. La surface sera finalement portée à 40.000 mètres carrés.

Un nouveau méga-salon dans une zone stratégique



L'objectif d'Intertextile, Chic et Yarn Expo est de créer à Shenzhen une nouvelle plateforme baptisée "Greater Bay Area International Textile and Apparel Expo". Le choix de Shenzhen est loin d'être anodin. Le sud de la Chine concentre une large part des entreprises et fabricants de la filière locale, avec notamment des clusters spécialisés dans le menswear, le womenswear, l'enfant, le denim, le casualwear et les tenues de mariage.

Le Guangdong, où se situe Shenzhen, est une province voisine de Fujian, Jiangsu et Zhejiang. Réunies, ces quatre provinces qui cumuleraient à elles seules 75 % des productions textiles de l'empire du Milieu, en faisant "l'usine de l'usine du monde" pour la filière textile.

Reste que le recours aux salons de Shenzhen comme alternative à ceux prévus en mars à Shanghai pourrait calmer quelques angoisses du côté des acheteurs. Nombre de fabricants faisaient part de leurs inquiétudes vis-à-vis de la préparation de commandes pour les salons printemps-été 2021 et automne-hiver 2021/2022, qui devaient être abordées en mars. Les façonniers, eux, s'inquiètent des effets d'une lente reprise de la consommation sur leurs carnets de commandes. Sans oublier les effets de la crise du Covid-19 auprès de leurs donneurs d'ordres internationaux.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com