×
6 687
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
26 déc. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chine : les mesures anti-pollution inquiètent l’industrie textile

Publié le
26 déc. 2016

La Chine vient de connaitre le pire épisode de pollution de l’année, avec 70 villes émettant des alertes orange ou rouges. L’arrêt d’activité de plusieurs milliers d’entreprises polluantes a été ordonné par Pékin, soulignant un problème grandissant pour l’industrie textile locale.

Les transporteurs ont été largement interdit de circuler autour de Shijiazhuang (Hebei)  DR

 

Car le gros des fermetures ont été ordonnées sur les zones industrielles cernant Pékin et Shanghai, particulièrement touché par le « fog », maintenu de manière prolongée au-dessus des villes par un vent faible.

Cabinet spécialisé dans les industries textile, CFFGroup a tenté d’évaluer la gêne occasionnée dans les provinces d’Hebei, Shandong et Henan, au nord du pays. Il estime ainsi que l'impact de ces fermetures est notamment devenue très handicapant pour les ventes de coton, ainsi que pour les filateurs, tisseurs, mais surtout pour les spécialistes de l’impression et de la teinture.

Ces fermetures, amenées à devenir plus régulières faute pour l’heure d’alternatives, pourraient selon HSBC entamer l’embellie actuelle de la production chinoise de produits de base et nuire à la demande de matières premières. « Cela représente un risque de baisse des prix des matières premières à court terme », indique l’organisme financier.

L’enjeu est de taille : sur les 17,8 millions de tonnes composant le stock mondial de coton, pas moins de 11,3 millions sont détenus par la Chine, selon l’International Cotton Advisory Committee.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com