×
Publicités
Publié le
11 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chine: pénurie de conteneurs et explosion des coûts logistiques

Publié le
11 déc. 2020

Avec des exportations en hausse de 21% sur le seul mois de novembre, la Chine connaît une reprise telle qu’elle se heurte à un frein inattendu, à savoir le manque de conteneurs disponibles pour ses exportations. Un phénomène qui conduit à une hausse record des coûts de fret.


Shutterstock


L’empire du Milieu multiplie depuis plusieurs mois les expéditions de vêtements, masques, jouets et produits high-tech. Une accentuation du déséquilibre de sa balance commerciale (trois conteneurs exportés pour un seul importé, rapporte Reuters) qui cause désormais un problème quant aux retours des conteneurs.

Ces derniers reviennent moins rapidement vers la Chine, le délai de rotation moyen est passé de 60 à 100 jours. Les porte-conteneurs préfèrent attendre un certain niveau de remplissage avant de prendre le large. Un remplissage largement ralenti par les retards industriels engendrés par la crise sanitaire en Occident.

Pas moins de 180 millions de conteneurs sont disponibles dans le monde, et ces caisses de métal captent à elles seules 60% des échanges internationaux de marchandises. Pour ne rien arranger, le secteur logistique doit aussi faire face à la réduction du transit aérien de passagers, qui capte d’ordinaire une partie des exportations. 

Un problème qui se traduit en termes pécuniaires. Un conteneur de 40 pieds expédié de Chine vers la côte est américaine a connu une hausse de 85% de ses tarifs, atteignant le chiffre record de 4.928 dollars. Pour l’Europe, les coûts ont en quelques semaines gonflé de 142%, contre +103% vers la Méditerranée via le canal de Suez. 

Selon les personnes interrogées par Reuters, la situation cause désormais un problème de corruption dans le milieu logistique, ainsi qu'un contournement des règles via le recours à des chantiers privés plutôt qu’à des ports d’expédition. Pour les fournisseurs se pose par ailleurs le souci des délais de livraison, rallongés en conséquence, au risque de voir les donneurs d’ordres se tourner vers des solutions moins onéreuses.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com