Chlore fait une entrée remarquée dans les bassins

Après la Fashion Week de Monte Carlo du 16 au 20 mai dernier, c’est au sein de l’espace Exposed du salon parisien Unique by Mode City qu’Hélène Boulanger, déjà derrière les kimonos Sue, et Franck Laureys, anciennement dans le marketing, ont présenté leur marque Chlore. Lancée il y a quelques semaines, la griffe établie à Roubaix dans le Nord, a pour vocation d’équiper avec style les nageurs urbains.


Chlore, la nouvelle marque de maillots de bain mode pour nageurs
 
« Nous ne sommes ni une marque de beachwear ni une marque de surfwear, nous visons les nageurs réguliers. Nous voulons importer les codes de la mode à la piscine », expliquent les deux entrepreneurs. Pour y arriver, ils ont développé une ligne de 25 modèles, à 85 % féminins, comprenant des maillots (deux et une pièce) aux découpes graphiques et élégantes. Le tout imaginé dans des matières d’origine italienne, très gainantes pour un maintien maximum.
 
Les hommes ne sont pas en reste, avec une collection de moindre importance mais qui reprend le boxer et le slip de bain en y ajoutant des détails mode. En plus des maillots, Chlore travaille aussi sur des produits innovants, comme ce bonnet de bain hydratant en néoprène, qui, plutôt que d’arracher les cheveux, contient une formule micro-capsulée à base de composants hydratants comme l’huile de ricin. Cette pièce a d’ailleurs déjà séduit certains salons de coiffure avec qui le duo a signé des contrats de distribution.
 
Pour accompagner la sortie de bain, Hélène Boulanger et Franck Laureys ont aussi songé à une série de pièces annexes, comme des serviettes assorties d’un mousqueton, pour l’accrocher sans la faire traîner, un sweat-shirt et un poncho unisexes à porter comme un peignoir, un bonnet façon polaire pour rentrer chez soi les cheveux humides sans attraper froid…
 
Pour se procurer des pièces signées Chlore, il faudra patienter jusqu’au mois d’août puisque c’est à cette date que les maillots de bain vendus entre 120 et 150 euros seront disponibles sur le site de la marque. Les deux créateurs espèrent également séduire les concept-stores, les grands magasins, les salles de sport et les hôtels de luxe, où ils voudraient proposer des kits comprenant un sac de bassin, un maillot de bain, un bonnet et des lunettes pour ceux qui veulent piquer une tête de manière inopinée. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportBalnèaireCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER