×
5 107
Fashion Jobs

Cinabre étoffe sa panoplie d'accessoires avec du cachemire

Publié le
today 6 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ouverte en 2011 dans le Xème arrondissement de Paris (20, rue d'Hauteville) par Alexandre Chapellier, la boutique Cinabre propose à ses débuts des nœuds papillon "couture" fabriqués à partir des tissus de maisons de luxe. Suivront boutonnières et cravates. Vendue rapidement chez Colette, puis dans le réseau des magasins américain Neiman Marcus, chez Isetan Shinjuku au Japon, ainsi qu’au Bon Marché à Paris, la marque made in France connaît ses premiers succès, dopée par les achats d’une clientèle étrangère, majoritairement américaine. Huit ans après sa création, Alexandre Chapelier s’ouvre aujourd’hui à la vente de pièces en cachemire.


Le cachemire recyclé Cinabre - DR


"Un cachemire que nous avons souhaité recyclé, explique le fondateur, réalisé en Italie à partir de pièces de seconde main en cachemire associées à un cachemire vierge" et qui donne naissance à une série d’écharpes au format XXL (200 x 35 cm). 
 
Une autre ligne d’étoles en cachemire s’y ajoute, positionnée "durable et premium", un cachemire sélectionné dans des troupeaux de 200 à 500 chèvres de Mongolie au sein de fermes responsables, et que lui fournit directement l'entreprise italienne Loro Piana. Deux formats d’écharpes longues et géantes (140 - 210 cm) sont ainsi distribuées en édition limitée.


Les noeuds papillon Cinabre - DR


Cette nouvelle ligne vient s’ajouter aux nombreux développements lancés par Cinabre ces dernières saisons, à l’image de la collaboration développée avec le PSG autour de plusieurs modèles d’écharpes et foulards, vendus sur le site du club de football ainsi que dans une sélection de magasins (Champs-Elysées, Galeries Lafayette), au sein des boutiques du palace parisien du Ritz et du concept-store américain The Webster à New York. 
 
Spécialiste de la cravate, Cinabre est toujours le fournisseur officiel des cravates du président de la République Emmanuel Macron, "un choix du styliste Mathieu Barthelat Colin, privilégiant la sobriété, explique Alexandre Chapellier, et pour lequel nous réalisons des modèles en satin bleu nuit principalement, un modèle devenu culte pour la clientèle chinoise et américaine". 
 
Mais la cravate best-seller de Cinabre n’est pas celle du président. Un autre modèle en twill de soie mate bleu foncé reprenant en broderie le choc culte entre le joueur Zinedine Zidane et l’Italien Marco Materazzi lors de la finale de la Coupe du monde de football en 2006 continue de battre des records de vente. 


La boutique Cinabre à Paris - DR


Vendue dans une cinquantaine de points de vente dans le monde – le Royaume-Uni et les Etats-Unis représentant les principaux marchés -, sur son e-shop (dont la part représente environ 35 % du chiffre d’affaires total), la griffe Cinabre attire aussi le chaland dans sa boutique parisienne, promise à un déménagement en 2020 pour une surface trois plus grande, avec plus de 50 % de clients étrangers. 
 
La marque devrait refaire parler d’elle avant le mois de mai, Cinabre ayant signé une nouvelle collaboration avec la maison Lesage pour créer une ligne de nœuds papillon pour le Festival de Cannes, une autre collaboration étant également prévue autour du Tour de France. 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com