×
6 844
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
15 févr. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cinq interpellations dans une affaire de trafic de parfums de luxe

Par
AFP
Publié le
15 févr. 2008

CHARTRES, 15 fév 2008 (AFP) - Cinq personnes ont été interpellées cette semaine à Chartres (Eure-et-Loir) - deux écrouées et trois placées sous contrôle judicaire - au terme d'une enquête sur un important trafic de parfums de luxe, a indiqué vendredi 15 février la police.

L'unité de recherche judiciaire du commissariat de Chartres a retrouvé l'équivalent de 200 000 € de produits cosmétiques en valeur marchande, notamment des flacons de parfum de grandes marques.

Durant leurs gardes à vue, les auteurs présumés du trafic ont avoué avoir écoulé pour plus de 350 000 € de marchandise supplémentaire, a-t-on appris de même source.

L'entreprise Lancaster soupçonnant certains employés de détourner une partie de la production, les policiers ont interpellé à la sortie de leur travail un couple suspecté du trafic.

Ils ont retrouvé dans leurs vestes et dans leurs sous-vêtements une bonne dizaine de flacon et des paquets d'emballages neufs. Les enquêteurs ont ensuite perquisitionné au domicile du couple et ont trouvé plusieurs centaines de produits cosmétiques.

"Nous avons par ailleurs découvert la présence de voitures et motos de luxe ainsi que d'équipements ménagers dernier cri, laissant penser que le train de vie des suspects ne correspondait pas à leurs revenus", ont précisé les policiers.

Reconnaissant les faits, le couple a livré le nom de la personne qui se chargeait de mettre sur le marché la marchandise dérobée. Chez ce dernier, les policiers ont découvert des milliers de produits cosmétiques, dont la majeure partie ne venait pas de chez Lancaster, mais de chez Guerlain à Chartres.

Le receleur a à son tour donné le nom de son fournisseur. Les policiers ont alors découvert qu'un agent de sécurité d'une société de surveillance chargée du site Guerlain était impliqué dans ce trafic.

Une instruction a été ouverte par le parquet de Chartres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.