×
Publicités
Publié le
19 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Circularité: l’UE lance une consultation sur l’industrie textile

Publié le
19 janv. 2021

La Commission européenne vient de dévoiler sa feuille de route concernant la transition de l’industrie textile locale vers plus de circularité. Un document fait l’objet jusqu’au 2 février d’une consultation destinée à recueillir les remarques, conseils et attentes des professionnels de la filière.


Shutterstock



“L'European Green Deal, le Circular Economy Action Plan (CEAP) et l’Industrial Strategy ont tous identifié le textile comme un secteur prioritaire dans lequel l’UE peut paver le chemin vers la neutralité carbone, l’économie circulaire, et annoncer un stratégie européenne pour le textile”, explique en introduction le document de la commission.

L’objectif de la démarche est donc la mise en place d’un plan de travail “compréhensible”, pour lequel la mise en place d’objectifs à atteindre est évoquée. L’engagement devra réunir industriels, donneurs d’ordres, chercheurs, associations de consommateurs, sociétés d’investissement et représentants des Etats.

Le futur dispositif entend cibler les “faiblesses” de la filière en termes de production durable, de durabilité des produits et d’utilisation de substances polluantes, tout en développant l’utilisation des chutes industrielles et des matériaux recyclés. L’objectif est par ailleurs d’identifier les actions horizontales envisageables sur toute la chaîne de valeur. La transparence et le respect des droits de l’homme sont également évoqués parmi les objectifs.

Listant un certain nombre d’études de référence sur l’industrie de la mode et à la place qu’elle accorde au durable, le document de travail évoque déjà quelques freins que l’initiative européenne devrait rencontrer. A commencer par la grande complexité de la chaîne de valeur, avec 160.000 entreprises européennes employant 1,5 million de personnes.

“Le secteur textile étant fortement mondialisé, une action fragmentée au niveau national et local ne suffira pas à susciter le changement”, prévient la commission. “L'absence d'action de l'UE compromettrait l'efficacité de la protection de l'environnement dans l'ensemble de l'UE, ainsi que la possibilité de créer des conditions de concurrence équitables pour les entreprises textiles à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE. Le bon fonctionnement du marché intérieur serait également menacé. Enfin, l'absence d'action irait à l'encontre de la forte demande des parties prenantes ces dernières années.”


Shutterstock



La commission met jusqu'au 2 février une page dédiée à disposition des personnes souhaitant apporter leurs observations quant au projet.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com