×
Publicités
Publié le
29 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cisutac: un nouveau consortium de mode circulaire réunit Inditex, PVH et Euratex

Publié le
29 sept. 2022

La confédération Euratex, Inditex, PVH, Decathlon, Lenzing, Oxfam ou ReFashion figurent parmi les 27 membres du nouveau consortium Cisutac. Cofondé avec l'Union européenne, celui-ci entend identifier et éliminer les goulets d'étranglement freinant la circularité de la filière habillement.


Shutterstock


Les questions techniques, sectorielles et socio-économiques entourant la mode durable vont faire l'objet entre les membres de travaux initiaux en trois axes. Avec d'une part la réparation et désassemblage des produits, et de l'autre les questions de tri entre produits recyclables et réutilisables. Sans oublier la question du recyclage de la fibre à la fibre, ainsi que la conception circulaire. Ces trois axes feront chacun l'objet de projets pilotes.

Dans son communiqué initial, le consortium indique ainsi que sera étudiée la conception de postes de travail semi-automatisés, analysées les infrastructures et flux de matériaux, et appréhendée la numérisation progressivement des opérations de tri. Cisutac entend par ailleurs sensibiliser les consommateurs aussi bien que les industriels aux enjeux de circularité liés à l'habillement.

"En tant que membre du consortium, Euratex facilitera la transition vers l'économie circulaire, assurera la liaison avec d'autres projets et initiatives, soutiendra le développement de matériel de formation et d'éducation, y compris des masterclasses et des MOOC, sensibilisera l'Europe à l'impact environnemental du textile et contribuera à la politique, à la normalisation et à la certification afin de faciliter la transition vers l'économie circulaire", indique le nouveau consortium.

Représentant les fédérations textiles européennes à Bruxelles, Euratex mène d'ores-et-déjà le projet Rehubs, qui vise à déployer en Europe des pôles de tri et recyclage des textiles en fin de vie. Une filière dont la confédération estime qu'elle pourrait d'ici à 2030 générer 15.000 emplois directs sur le Vieux-Continent et de 3,5 à 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com