×
Publicités
Publié le
3 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Clarks confie l'Europe à Olivier Motteau

Publié le
3 mars 2022

Après avoir récemment débauché son nouveau directeur de l'information (CIO) chez La Perla, Clarks s'est offert les services d'un dirigeant aguerri du secteur pour piloter son activité en Europe continentale. La vénérable marque britannique a recruté Olivier Motteau en tant que nouveau directeur en charge du Vieux Continent, à l'exception de l'Irlande et de la Grande-Bretagne.


Clarks compte six points de vente à l'enseigne en France - Clarks Origninals


Olivier Motteau a développé, ses quatorze dernières années, le label New Balance en France puis en Europe, faisant notamment grandir l'activité de la filiale européenne de la marque de sport américaine et implantant plusieurs flagships dans les pays clés.

Auparavant, le dirigeant a évolué au sein de plusieurs marques pour lesquelles il a dirigé le marché français, d'abord chez Reebok, de 1987 à 1997, puis chez Timberland jusqu'en 2003, Chevignon et Skechers France, et enfin en prenant la tête de Tommy Hilfiger France durant deux ans. Il a ensuite rejoint la marque de sport de Boston en 2007, chez qui il a pris des responsabilités européennes à partir de 2010.

Son expertise des réseaux chaussures et du moyen-haut de gamme devrait être un atout pour Clarks dans une période de reconstruction pour la société.

L'année 2021 a en effet été mouvementée chez Clarks. La marque britannique de chaussures, fondée en 1825 et qui était encore une entreprise familiale avant la crise sanitaire, a été confrontée à de nombreuses difficultés.

Récemment publiés, ses résultats financiers pour son exercice clos fin janvier 2021 font état d'une perte de 182 millions de livres sterling et d'un fort recul de ses ventes, celles-ci se fixant à 775 millions contre 1,37 milliard un an plus tôt.

Sa direction a logiquement dû mettre sur pied un plan de sauvetage. A l'issue de celui-ci, le groupe LionRock Capital, acteur financier basé à Hong Kong, a pris une participation majoritaire au capital de la société, finalisée en mars 2021.

Mais rapidement, Giorgio Presca, le directeur général de la société, Massimo Barzaghi, le directeur commercial, et Difna Blamey, la directrice des ressources humaines, ont démissionné. Victor Herrero a pris le relais en tant que CEO, mais a lui aussi jeté l'éponge fin 2021. Un plan de transformation a toutefois été engagé. Et dans l'attente d'un nouveau directeur général, Johnny Chen, vice-président de LionRock, assure l'intérim.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com