×
Publicités
Par
AFP
Publié le
19 juin 2006
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Clayton, Dubilier and Rice prend 47,5 % de Sally au groupe Alberto-Culver

Par
AFP
Publié le
19 juin 2006

NEW YORK, 19 juin 2006 (AFP) - Le fonds d'investissement américain Clayton, Dubilier and Rice va prendre une participation de 47,5 % dans Sally Beauty Company, filiale de distribution de produits de beauté professionnels du groupe Alberto-Culver, ont annoncé lundi les deux parties dans un communiqué commun.


Produits Soft and Beautiful

La valeur de la transaction, en incluant une reprise de dette de 1,85 milliard de dollars, avoisine les 3 milliards, précise le communiqué.

Le groupe américain Alberto-Culver procède à une cession en vue d'une cotation en Bourse de sa filiale Sally, qui comprend une chaîne de magasins multinationale et une activité de vente directe aux professionnels (salons de beauté) en Amérique du Nord.

"Les actionnaires d'Alberto-Culver conserveront une part de 52,5 % dans Sally, qui va devenir une nouvelle société cotée sur le New York Stock Exchange (Nyse)", ajoute le communiqué.

Recensant environ 3 290 magasins et 1 200 conseillers-experts pour la vente aux professionnels, Sally se présente comme le premier vendeur mondial de produits de beauté professionnels, avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 2,3 milliards de dollars (pour l'exercice clos le 31 mars). La société est établie à Denton au Texas (sud).

Clayton, Dubilier and Rice va réaliser cet investissement avec comme conseiller financier la banque d'affaires Merrill Lynch. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2006 après avoir été soumise aux actionnaires d'Alberto-Culver et aux autorités de régulation.

L'action d'Alberto-Culver prenait 2,08 % à 47,65 dollars vers 15H30 GMT à la Bourse de New York.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.