×
6 765
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Cmmn Swdn réinterprète le Miami des 70's

Publié le
today 28 juin 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Emma Hedlund et Saif Bakir ont, avant le lancement de leur marque, passé quelques années auprès de l’artiste Kanye West. Les Suédois, originaires de Malmö, qui se sont rencontrés à la Central Saint Martins de Londres, proposent un vestiaire à fort caractère.


Silhouette Cmmn Swdn


Repérée à la fin de son master, Emma s’engage auprès de l’artiste, collabore d’abord à Los Angeles, Londres et prend finalement la tête du studio parisien où elle intègre Saif Bakir. « L’école parfaite pour nous lancer, explique Saif Bakir. Une expérience intense, où il a fallu travailler non-stop, où Kanye West s’est investi tout le temps, où les exigences étaient hautes. »

De retour à Malmö, ils lancent Cmmn Swdn, vestiaire raffiné mixé de streetwear adapté à l’homme urbain, plutôt jeune et aimant la couleur. Leur dernière collection s'inspire de Miami, avec comme sources d'inspiration les pastels de l’artiste Leonard Horowitz, qui rénova le quartier Art Déco dans les années 1970, mais aussi les looks businessman de l’époque. Les créateurs déclinent une palette de pastels habillant vestes croisées, chemises tricot à rayures ou turquoise, pantalons à pince ou veste de jogging sexy en soie japonaise.

Distribuée dans une cinquantaine de points de vente dans le monde – au Japon, chez Beams notamment, et en Corée principalement, l’Europe suivant avec les Etats-Unis -, la marque Cmmn Swdn a séduit  de nombreux multimarques tels Tom Greyhound à Paris, Totokaelo à New York, chez Très Bien à Malmö, est présente sur Mr Porter ou Ssense pour l'e-commerce et via son e-shop également. 

Outre l'intention de développer davantage le marché américain, l'ouverture de boutique en propre est également en réflexion, Paris, Tokyo ou Séoul pouvant faire partie des possibilités de villes où s’implanter. Et pour séduire, la marque s'est montrée à Paris pour la deuxième saison consécutive au 56 rue Chapon, au sein du showroom DMSR (basé à Londres), qui représente aussi Berthold, Casely Hayford, Fanmail et Minotaur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com