×
5 635
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
14 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Colis Privé annonce un projet de cotation à Paris

Par
Reuters
Publié le
14 juin 2021

Le groupe français Colis Privé, spécialisé dans la livraison de colis à domicile pour le commerce en ligne, a annoncé lundi vouloir se coter en Bourse à Paris afin de financer son expansion sur fond de forte croissance du e-commerce.


Reuters


Dans un communiqué, Colis Privé indique que son document d'enregistrement a été approuvé par l'Autorité des marchés financiers, rejoignant la liste qui ne cesse de grandir des entreprises briguant une cotation à Paris en dépit d'un appétit sélectif des investisseurs.

Parts Holding Europe (PHE), spécialiste français de la distribution de pièces détachées automobile, a retiré au début du mois son projet d'introduction tandis que la plateforme de musique en ligne Believe a chuté pour ses premiers pas sur Euronext Paris.

Colis Privé, qui a livré près de 64 millions de colis l'an dernier, a pour principal client le géant Amazon, également actionnaire de la société à hauteur de 9,65%.

Se présentant comme le "leader privé" de la livraison e-commerce en France, la société, qui travaille également pour le français Veepee ou des enseignes comme H&M et Uniqlo, dit avoir signé une croissance de 46% de ses revenus l'an dernier à 233,8 millions d'euros pour un Ebitda courant de 21,5 millions (+94%), profitant de l'explosion du volume des colis transportés.

Colis Privé livrait ainsi en moyenne plus de 240.000 colis par jour l'an dernier contre environ 74.000 en 2013. Pour 2021, la société table sur une croissance organique en France d'environ 25%, supérieure à la moyenne attendue pour le marché (9%) et vise pour la période 2023-2025 un taux annuel de croissance "composé" d'environ 20%.

Le groupe, qui fait travailler plus de 3.000 livreurs, ambitionne par ailleurs d'atteindre une marge d'Ebitda courant de 15% à moyen terme.

En se cotant à Paris, Colis Privé espère notamment financer son expansion à l'international, en mettant le pied dans un premier temps en Belgique, au Luxembourg et au Maroc.

Lors d'une conférence de presse en ligne, les dirigeants de Colis Privé ont précisé que le groupe visait une introduction en Bourse début juillet sur le compartiment B d'Euronext avec une part du flottant envisagée aux environs de 30%.

Interrogés sur la valorisation de la société, ils ont répondu qu'elle était encore en cours d'étude.


Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.