×
Publicités
Publié le
13 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Colis Privé repousse son introduction en Bourse

Publié le
13 juil. 2021

L'introduction en Bourse du groupe français Colis Privé, initialement envisagée début juillet, est repoussée en raison des conditions de marché, a-t-on appris auprès de la société qui prévoit désormais une opération "dans les prochains mois".


Colis Privé


Spécialisé dans la livraison de colis à domicile pour le commerce en ligne, Colis Privé a annoncé mi-juin vouloir se coter en Bourse à Paris afin de financer son expansion sur fond de forte croissance du e-commerce.

"Nous avons eu de très bons premiers contacts avec les investisseurs que nous avons rencontrés ces dernières semaines et nous sommes confiants dans la poursuite de notre projet", a expliqué la société dans une déclaration transmise à Reuters. "Au vu des conditions actuelles de marché, nous préférons lancer l’introduction de Colis Privé dans les prochains mois."

Les annonces de projet de cotation se sont multipliées ces dernières semaines, notamment à Paris, provoquant une certaine saturation chez les investisseurs dont l'appétit est devenu plus sélectif. Avec le début de l'été, la fenêtre pour mener à bien des introductions en Bourse se referme quelques semaines, avant de rouvrir à partir de septembre.

Colis Privé, qui a livré près de 64 millions de colis l'an dernier, a pour principal client le géant Amazon, également actionnaire de la société à hauteur de 9,65%.

Se présentant comme le "leader privé" de la livraison e-commerce en France, la société, qui travaille également pour le français Veepee ou des enseignes comme H&M et Uniqlo, dit avoir signé une croissance de 46% de ses revenus l'an dernier à 233,8 millions d'euros pour un Ebitda courant de 21,5 millions (+94%), profitant de l'explosion du volume des colis transportés.

Colis Privé livrait ainsi en moyenne plus de 240.000 colis par jour l'an dernier contre environ 74.000 en 2013. Pour 2021, la société table sur une croissance organique en France d'environ 25%, supérieure à la moyenne attendue pour le marché (9%) et vise pour la période 2023-2025 un taux annuel de croissance "composé" d'environ 20%.

(avec Reuters)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business