×
6 807
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
2 févr. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Collants Well : deux syndicats signent avec la direction un "accord de méthode" sur un plan social

Par
AFP
Publié le
2 févr. 2007

MONTPELLIER, 2 fév 2007 (AFP) - Deux syndicats, la CFTC et la CFE-CGC ont signé vendredi 2 février un "accord de méthode" sur un plan social avec la direction des Textiles Well du Vigan (Gard) où 300 emplois sont menacés en raison d'une décision de délocalisation, a-t-on appris de sources concordantes.


Une centaine de salariés des textiles Well du Vignan manifestent le 5 décembre 2006 à Nîmes Photo : Pascal Guyot/AFP

Les trois autres syndicats - FO, CGT, CFDT - ont refusé de le signer, estimant ne pas avoir eu suffisamment de garanties sur le maintien d'une partie de la production au Vigan, a indiqué Gilbert Lleida, délégué syndical FO.

"En cas de non signature, les aides prévues pour la revitalisation du bassin d'emploi et la formation des salariés risquaient de ne plus être disponibles, en raison des changements politiques à venir", a expliqué à l'AFP Stéphane Charlin, de la CFTC (syndicat majoritaire).

Selon lui, le montant des aides prévues atteint de 4 à 4,5 millions d'euros au total: 1,5 million d'euros de l'Etat, 1,5 million d'euros de l'employeur, Natexis Industries, et 500 000 euros pour chacune des collectivités (conseil régional et conseil général).

L'"accord de méthode", a précisé la direction, a fixé un calendrier de consultations du comité central d'entreprise (CCE) qui s'achèveront d'ici début avril. Il prévoit des indemnités supplémentaires de licenciement, une aide dans le cadre du congé de conversion ou de pré-retraites FNE, si une convention est signée en ce sens avec l'Etat, des aides au reclassement, à la formation, aux frais de déménagement, de double résidence ou encore de déplacements pour recherche d'emploi.

La prochaine réunion avec le CCE, dans le cadre du PSE (plan social pour l'emploi), enclenché par l'accord de méthode, est prévue vers la mi-février.

300 emplois sur les 438 actuels doivent être supprimés au Vigan à la suite de la décision de la direction de délocaliser une grande partie de la production en Asie et en Italie. Seuls les emplois dans l'administration, la recherche-développement, la logistique et la distribution devraient être maintenus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.