×
6 844
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
5 déc. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Collants Well : manifestation de salariés devant la Banque populaire à Nîmes

Par
AFP
Publié le
5 déc. 2006

NIMES, 5 déc 2006 (AFP) - Une centaine de salariés des Textiles Well du Vigan (Gard) ont manifesté mardi 5 décembre à Nîmes devant une agence de la Banque populaire sur laquelle ils ont peint des slogans hostiles à Natexis Industries, actionnaire de l'entreprise et filiale de la banque, a constaté une journaliste de l'AFP.


Une centaine de salariés des textiles Well du Vignan manifestent le 5 décembre 2006 à Nîmes Photo : Pascal Guyot/AFP

"Well assassiné par Natexis, Non à la vie, Natexis = chômeurs", ont écrit à la peinture blanche et rouge des salariés rassemblés devant l'agence bancaire, fermée au public, à l'appel de l'intersyndicale CFTC-CFDT-FO-CGT-CGC, sur fond de pétards et de roulements de tambour.

Ils ont également écrit en lettres rouges, sur le distributeur automatique de billets de la banque : "Natexis tue Well et Le Vigan, tueur d'emplois", avant de lancer des oeufs sur la façade.

300 emplois sur les 438 actuels sont menacés dans l'entreprise en raison de la décision de la direction de délocaliser la production en Asie. Seuls les emplois dans la logistique et la distribution devraient être maintenus.

Stéphane Charlin, secrétaire CFTC du comité central d'entreprise (CCE), déguisé en père Noël, s'était posté devant l'établissement, avec une porte dans les bras avec ces mots: "Natexis vous souhaite un joyeux Noël : moins 300" (emplois).

"Natixis (filiale commune aux Caisses d'Epargne et Banques Populaires, ndlr) est rentrée en bourse, on ne voulait pas râter la fête", a souligné M. Charlin. Non loin, une agence de la Caisse d'épargne était également fermée au public.

"Lorsque les petits actionnaires voient des gens mécontents, ça devrait les faire réfléchir sur leurs investissements", a souligné Pierre Defaut (CFDT).

Les salariés ont distribué des tracts aux passants et effectué une opération escargot, avant de se rendre au conseil général où ils ont été reçus pour demander "le désenclavement" du Vigan et une aide financière pour organiser un rassemblement à Paris des salariés des entreprises Well, Dim, Arena et Aubade, touchées par des restructurations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.