Columbia Sportswear réalise des ventes record au premier trimestre 2018

Columbia Sportswear poursuit son ascension. La société d’outdoor installée à Portland, dans l’Oregon, a rapporté jeudi dernier une croissance de ses ventes plus importante que prévu au 1er trimestre 2018, grâce à la bonne santé de son activité de vente directe au consommateur. Le résultat net du groupe bondit sur la période de 25 % à 45,1 millions de dollars (37,34 millions d’euros), contre 36 millions de dollars (29,80 millions d’euros) un an plus tôt.


La marque Columbia connaît une croissance de 13 % sur le premier trimestre 2018 - Instagram: @columbia1938

Tous réseaux confondus, les ventes ont progressé de 12 % (8 % à taux de change constants) pour atteindre le chiffre record de 607,3 millions de dollars (502,76 millions d’euros) sur ce trimestre clos le 31 mars dernier. Une performance due aux bons résultats de la vente directe, en croissance de 23 % sur la période et, dans une moindre mesure, à des ventes en gros en hausse de 5 %.
 
La région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) enregistre la plus forte progression des ventes avec + 30 % (+ 15 % à taux de change constants), et des ventes directes particulièrement performantes en Europe. Columbia affiche par ailleurs une croissance de 11 % en Amérique latine et en Asie-Pacifique (5 % à taux de change constants), avec le Japon, la Chine et la Corée en tête de file. Sur le continent nord-américain, les ventes augmentent de 9 % aux États-Unis et de 11 % au Canada, là encore grâce à la vente directe, en croissance de plus de 40 %.
 
Marque par marque, les labels Columbia et Sorel enregistrent tous deux des hausses de 13 % (10 % à taux de change constants), tandis que les ventes de Prana augmentent de 9 %. Mountain Hardwear, en revanche, perd 12 % en raison d’une baisse des précommandes des grossistes états-uniens pour le printemps 2018, et de son retrait du marché coréen en 2017.

« Nous avons le plaisir d’annoncer des chiffres de vente plus élevés que prévu au premier trimestre et une meilleure rentabilité grâce aux performances de nos activités de vente directe au consommateur et à la croissance de notre activité de vente en gros, qui redémarre même aux États-Unis. [Ces résultats sont] également dus à l’effet de la consolidation des devises étrangères face au dollar américain », a déclaré le PDG de Columbia, Tim Boyle, dans un communiqué.
 
Les bonnes performances du premier trimestre ont poussé le groupe à revoir ses prévisions pour 2018. Columbia table désormais sur une croissance de 8 à 10 % sur l’année (contre 5,5 à 7 %) et un bénéfice net compris entre 213 et 220 millions de dollars (176,33 à 182,13 millions d’euros).

La publication de ces résultats intervient après la récente annonce de la compagnie concernant son souhait de racheter les 40 % restants de sa joint-venture chinoise Columbia Sportswear Commercial (Shanghai) Company, qui a réalisé un bénéfice net de 168 millions de dollars (139,08 millions d’euros) en 2017. Cette acquisition qui devrait avoir lieu en janvier 2019, après avoir reçu l’approbation des autorités de régulation chinoises.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - ChaussuresSportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER