×
5 671
Fashion Jobs
LA REDOUTE
Chef de Produit Literie H/F
CDI · ROUBAIX
LA REDOUTE
Responsable Qualité Produit Meuble H/F
CDI · ROUBAIX
LA REDOUTE
Responsable Qualité Produit Textile H/F
CDI · ROUBAIX
JEROME DREYFUSS
Product Owner H/F
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Responsable Grands Comptes H/F
CDI · PARIS
SINTEL
HR Business Partner IT (H/F)
CDI · PARIS
LABOMODE GROUP / FASHOP
Responsable de l'Information
CDI · STRASBOURG
SINTEL RECRUTEMENT
Sourceur Textile Proche Import (H/F)
CDI · IVRY-SUR-SEINE
MP L'OCCITANE
CDI - Digital Influence Leader H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
ADIDAS
Senior Manager Merchandising & Activation Décathlon H/F
CDI · PARIS
ONLY
Responsable Commercial Only Noos (Basé au Danemark)
CDI · AARHUS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Chef de Groupe Baby Dior (H/F)
CDI · PARIS
DRAEGER
Chef de Produit Accesoires de Mode H/F
CDI · PARIS
BANANAMOON
Chargé(e) Des Opérations Logistiques
CDI · NICE
A LA SOURCE...
Responsable Approvisionnement / Import (H/F)
CDI · MONTPELLIER
DES PETITS HAUTS
Chef de Produit Chaîne et Trame (H/F)
CDI · PARIS
VERTBAUDET
UK Conversion & ux Manager (f/h - CDI)
CDI · TOURCOING
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - c.c Grand Place - Grenoble - CDI - 35h - f/h
CDI · GRENOBLE
ANAÏK
Poste CDI Commercial(e) f/h - Villeneuve d’Ascq 59
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
MP L'OCCITANE
CDI - Chef de Projet Digital Senior Acquisition & Media - Europe, UK, us H/F - Erborian
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Area Manager (H/F)
CDI · PARIS
CALVIN KLEIN
Sales Manager H/F - Calvin Klein - Troyes - CDI 35h
CDI · TROYES
Publicités
Publié le
16 févr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Columbia Sportswear accuse un repli de 20% de ses ventes en Europe en 2020

Publié le
16 févr. 2021

Sur son dernier trimestre 2020, clos fin décembre, le groupe américain Columbia Sportswear (Columbia, Sorel, PrAna) a vu son activité progressivement se rétablir dans la plupart de ses régions. L'Europe reste néanmoins à la traîne à cause des mesures sanitaires prises pour contenir la propagation de l'épidémie de Covid-19.


Columbia


Le groupe, dirigé par Tim Boyle, a vu ses ventes mondiales reculer de 5% par rapport à la même période un an plus tôt, à 905 millions de dollars à taux de change constant (de 4% en valeur reportée dans ses comptes à 915 millions de dollars).

Côté positif, les ventes e-commerce ont progressé de 41%, représentant 23% du chiffre d'affaires du groupe. Côté négatif, l'activité sur la zone Europe, Moyen-Orient, Afrique subit un recul de 18%, avec une activité altérée par les confinements sur plusieurs marchés et la fermetures de nombreuses pistes de ski.

Sur l'ensemble de l'exercice 2020, le groupe a vu ses ventes reculer de 18% , perdant un demi-milliard de dollars, à 2,5 milliards. Le repli est de 17% aux Etats-Unis, à 1,6 milliard de dollars, et de 14% au Canada, à 175 millions de dollars.

L'Amérique latine et l'Asie-Pacifique accusent une chute de 20% à 424 millions de dollars, tout comme l'Europe, dont les ventes se fixent à 293 millions d'euros.

"Un point positif pour l'année a été notre progression de chiffre d'affaires en e-commerce direct, qui a augmenté de 39% d'une année sur l'autre et a représenté 19% du mix total de nos ventes, a précisé Tim Boyle dans une présentation aux analystes financiers. Si vous incluez nos partenaires de vente en gros en ligne avec nos propres sites de commerce électronique, nous estimons les ventes en ligne à bien plus de 30% de nos ventes en 2020."

Par marques, Columbia a vu ses ventes passer de 2,488 milliards de dollars à 1,990 milliard. PrAna se contracte de 13% à 131 millions, Mountain Hardwear de 11% à 80 millions et Sorel se défend le mieux avec un repli de 7% à 292 millions de dollars, notamment grâce à ses  chaussons et sneakers dont les ventes ont triplé selon la direction.

Sur l'ensemble de l'année, le groupe a vu ses ventes en gros reculer de 22% à 1,4 milliard de dollars, alors que ses ventes directes au consommateur ont accusé un repli moindre de 13% à 1,095 milliard.

Au final, le groupe voit son résultat net se fixer à 108 millions de dollars contre plus de 330 millions un an plus tôt.

Pour 2021, le groupe a annoncé vouloir "débloquer le potentiel" sur le marché chinois. Franco Fogliato, qui avait pris le développement de la zone Amériques en 2017, s'est vu confier le projet de développer les activités du groupe américain dans l'empire du Milieu. "Franco va travailler à (...) développer nos canaux commerciaux en Chine", a précisé Tim Boyle.

Pour 2021, le groupe annonce viser une croissance entre 18% et 20% et entend se rapprocher à nouveau de la barre des trois milliards de dollars de chiffre d'affaires.



 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com