×
5 787
Fashion Jobs
Publicités

Columbia Sportswear relève ses prévisions annuelles après un trimestre record

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 30 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après un premier trimestre solide, Columbia Sportswear Company a annoncé ses résultats pour le deuxième trimestre : ils sont tout aussi encourageants.


Après un trimestre record, Columbia Sportswear augmente ses prévisions annuelles - Facebook: Columbia Sportswear


Au cours de ce trimestre record, le chiffre d'affaires net a augmenté de 9 %, ou de 11 % à taux de change constants, pour atteindre 526,2 millions de dollars (environ 472 millions d'euros), contre 481,6 millions de dollars (presque 432 millions d'euros) au cours de la même période de l'exercice précédent.

Marque par marque, c'est chez Sorel que les ventes ont le plus augmenté, bondissant de 32 %, pour atteindre 15,1 millions de dollars (13,5 millions d'euros), tandis que les ventes de la marque Columbia ont augmenté de 10 %, pour atteindre 454,9 millions de dollars (458 millions d'euros), grâce aux bonnes performances des ventes en gros et au détail aux États-Unis.

Les ventes nettes de la marque prAna ont relativement moins augmenté, de 2 %, à 38,7 millions de dollars (34,7 millions d'euros), tandis que les ventes nettes de la marque Mountain Hardwear ont fait un bond de 9 %, à 17,5 millions de dollars (15,7 millions d'euros).

Le chiffre d'affaires net aux États-Unis, de loin le plus important marché de Columbia, a augmenté de 13 %. Le chiffre d'affaires de la société en Amérique latine et en Asie-Pacifique est resté stable, n'augmentant que de 1 %. 

La région Europe, Moyen-Orient et Afrique a enregistré une hausse de 8 % du chiffre d'affaires net, qui a augmenté de 12 % au Canada.

Le bénéfice net a augmenté de 137 %, pour s'établir à 23 millions de dollars (20,6 millions d'euros), ou 0,34 dollar par action après dilution, contre 9,7 millions de dollars (8,7 millions d'euros), ou 0,14 dollar par action après dilution pour la période correspondante de l'exercice 2018. 

Au premier semestre, le bénéfice net a augmenté de 77 %, à 97,2 millions de dollars (87,2 millions d'euros), soit 1,41 dollar par action diluée, tandis que les ventes nettes semestrielles ont augmenté de 8 %, à 1,18 milliard de dollars (1,05 milliard d'euros), a déclaré la société basée à Portland, dans l'Oregon.

« 2019 s'annonce comme une bonne année de plus pour Columbia Sportswear Company. Le dynamisme de notre portefeuille de marques, de nos circuits de distribution et de nos régions ainsi que les avantages financiers du Project Connect ont contribué à notre performance financière record au deuxième trimestre et au premier semestre », se réjouit Tim Boyle, PDG du groupe américain, dans un communiqué de presse.

Résultat, la société a revu à la hausse ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice et prévoit désormais un chiffre d'affaires net compris entre 3,00 et 3,04 milliards de dollars (entre 2,69 et 2,72 milliards d'euros), contre une estimation précédente comprise entre 2,98 et 3,04 milliards de dollars, soit une croissance des ventes nettes comprise entre 7 % et 8,5 %.

Le bénéfice d'exploitation devrait se situer entre 388 et 396 millions de dollars (entre 348 et 355 millions d'euros) pour l'ensemble de l'exercice et le bénéfice dilué par action devrait être compris entre 4,65 et 4,75 dollars.

Cette année, l'entreprise va se concentrer sur l'amélioration de l'expérience client et de ses capacités numériques, ainsi que sur l'amélioration de ses activités mondiales de vente directe aux consommateurs, entre autres choses. 

« Alors que nous entrons dans le second semestre 2019, notre marque, nos circuits de distribution, notre expansion géographique et notre diversification de la chaîne d'approvisionnement renforcent notre croissance, malgré l'incertitude économique et commerciale qui règne à l'échelle de la planète », poursuit Tim Boyle. « Nos résultats du premier semestre, les commandes anticipées de l'automne 2019 et la dynamique commerciale actuelle nous permettent d'enregistrer de nouveaux records de croissance et de rentabilité annuelles. »

« L'évolution de notre croissance rentable et notre bilan financier marqué par l'absence de dette à long terme fournissent une base solide et fiable à partir de laquelle nous continuerons d'investir dans nos priorités stratégiques », conclut le patron du groupe américain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com